1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Israël : la résolution de l'ONU n'était "pas une priorité", selon Solère
1 min de lecture

Israël : la résolution de l'ONU n'était "pas une priorité", selon Solère

REPLAY - INVITÉ RTL - Le porte-parole de François Fillon a répondu aux questions de Jérôme Florin, ce lundi 26 décembre 2016.

Thierry Solère à l'Assemblée nationale
Thierry Solère à l'Assemblée nationale
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Israël : la résolution de l'ONU n'était "pas une priorité", selon Solère
01:44
Thierry Solère : le prélèvement à la source est "mauvais pour les entreprises"
01:21
Thierry Solère, invité de RTL, lundi 26 décembre
11:10
Thierry Solère : le prélèvement à la source est "mauvais pour les entreprises"
11:14
Jérôme Florin & Clarisse Martin

En matière de politique étrangère, François Fillon se distingue de ses concurrents à l'élection présidentielle, notamment en prônant le dialogue avec Vladimir Poutine ou encore Bachar Al-Assad. Au micro de RTL, l'un de ses porte-parole, Thierry Solère, est revenu sur l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant la colonisation israélienne en territoires palestiniens. Une résolution adoptée grâce à l'abstention des États-Unis, allié historique d'Israël depuis sa création en 1948. Un fait qui ne s'était pas produit depuis la présidence de Jimmy Carter, à la fin des années 1970.


Reconnaissant que le texte de cette résolution "correspond de toute évidence à la position constante qui est celle de la France de refuser la colonisation", le député des Hauts-de-Seine estime malgré tout qu'il "stigmatise Israël à un moment où tous les efforts devraient être mis en oeuvre pour la lutte contre le terrorisme et trouver une solution pour la Syrie".

Le parlementaire du parti Les Républicains juge que ce "n'était pas la priorité de la communauté internationale", prônant une "France qui parle à tout le monde", et déclare que si François Fillon accédait à l'Élysée, il souhaitera "rétablir une relation de confiance avec Israël et son gouvernement pour arriver à ce que le processus de paix soit réenclenché".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/