1 min de lecture Braquage

Israël : cinq morts lors d'une prise d'otage dans une banque

Quatre personnes ont été tuées et trois autres blessées lors d'une prise d'otage dans une banque de Beersheva dans le sud d'Israël. L'agresseur s'est suicidé.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Quatre personnes ont été tuées et trois autres blessées lors d'une prise d'otage dans une banque de Beersheva (sud d'Israël) qui a pris fin lorsque l'agresseur, un ancien policier, s'est suicidé, a indiqué la police. "Le preneur d'otage, un habitant israélien de Beersheva, s'est tiré une balle et est mort. Peu après, son otage, une femme, est sortie de la banque et a été aussitôt hospitalisée", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police nationale Micky Rosenfeld.

"Quatre personnes ont également trouvé la mort et trois autres ont été blessées", a précisé M. Rosenfeld.L'homme, dont les motivations ne sont pas connues, s'est tué après qu'une unité spéciale de la police anti-terroriste est entrée dans la banque.

"Le tueur, un juif résidant à Beercheva âgé d'une quarantaine d'années, a servi il y a plusieurs années comme garde-frontière", une unité dépendant de la police, a affirmé la porte-parole. La radio publique a précisé que le preneur d'otage avait également été officier de l'armée.

Un crédit lui avait été refusé

À lire aussi
Redoine Faïd à Paris lors de son procès en mars 2016 justice
Redoine Faïd condamné en appel à 28 ans de prison

"Il s'est vu refuser lundi un crédit de la banque pour couvrir une dette. Il est alors rentré chez lui où il a pris son pistolet avant de revenir dans la banque, ouvrir le feu dans toutes les directions et prendre une femme en otage pendant une heure avant de se donner la mort", a affirmé le ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovich à la radio militaire. "Ces meurtres ont été commis à la suite de la détresse financière dans laquelle s'est retrouvé le tueur", a ajouté le ministre.

Il s'agit d'un des faits divers les plus sanglants de l'histoire d'Israël, selon la police. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu cité par la radio a pour sa part qualifié cette prise d'otage de "grande tragédie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Braquage Israël Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants