1 min de lecture Terrorisme

Irak : un Français condamné à la perpétuité pour appartenance à Daesh

Un Français de 58 ans a été condamné à la prison à perpétuité en Irak pour appartenance à Daesh, lundi 6 août. Une Allemande a également été jugée et condamnée pour les mêmes faits.

La cour criminelle de Bagdad juge les Français accusés d'appartenir à Daesh.
La cour criminelle de Bagdad juge les Français accusés d'appartenir à Daesh. Crédit : Cindy Hubert
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

Un Français et une Allemande ont été condamnés à la réclusion à perpétuité pour appartenance à Daesh en Irak, lundi 6 août. Ils ont été condamnés séparément par la Cour pénale centrale de Bagdad, en charge des affaires de terrorisme. Dans la législation irakienne, la perpétuité équivaut en réalité à 20 ans de réclusion.

Lahcen Gueboudj, cheveux blancs coupés courts, barbe de quelques jours et vêtu d'un uniforme marron de prisonnier, a répondu aux questions du juge pendant une demi-heure. Le Français de 58 ans a réfuté toutes ses déclarations obtenues lors d'interrogatoires et citées par le juge. "J'ai signé des aveux en arabe sans savoir ce qui était écrit", a-t-il affirmé en ne parlant que français, avec un fort accent du Sud.

Il a expliqué avoir voulu convaincre son fils de rentrer en France. Lahcen Gueboudj était parti en Turquie puis en Syrie avec sa femme et ses enfants avant d'être arrêté en Irak. "Je n'aurais jamais quitté la France si mon fils aîné Nabil, 25 ans, n'avait pas rejoint la Syrie", a-t-il plaidé.

À lire aussi
Des investigations sur la voiture utilisée pour foncer dans les barrières du Parlement britannique mardi 14 août Royaume-Uni
Les actualités de 18h : le silence du conducteur de la voiture-bélier de Londres

"Fuir les gens de Daesh"

De son côté, Nadia, dont seul le prénom a été dévoilé, a raconté au juge avoir rejoint la Turquie avant de passer en Syrie puis en Irak avec sa sœur handicapée, tuée dans un bombardement, ainsi que sa mère et sa fille.

Son avocat a plaidé qu'elle était mineure au moment des faits, que son mariage avec un jihadiste relevait du "viol commis par un groupe armé et non d'une décision prise par un adulte en toute conscience". Voile sur la tête et abaya noire, s'exprimant en allemand émaillé de mots d'arabe, Nadia a affirmé être partie vers l'Irak "pour fuir les gens de Daesh", après avoir été répudiée par son mari.

Sa mère, Lamia K., a été arrêtée avec Nadia à Mossoul en juillet 2017. Elle avait écopé de la peine de mort en janvier 2018, avant que sa sentence ne soit commuée en réclusion à perpétuité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Justice Irak
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794340122
Irak : un Français condamné à la perpétuité pour appartenance à Daesh
Irak : un Français condamné à la perpétuité pour appartenance à Daesh
Un Français de 58 ans a été condamné à la prison à perpétuité en Irak pour appartenance à Daesh, lundi 6 août. Une Allemande a également été jugée et condamnée pour les mêmes faits.
https://www.rtl.fr/actu/international/irak-un-francais-condamne-a-la-perpetuite-pour-appartenance-a-daesh-7794340122
2018-08-06 16:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7t6GK9IRopL0a8FPpI5MdA/330v220-2/online/image/2018/0604/7793631080_la-cour-criminelle-de-bagdad-juge-les-francais-accuses-d-appartenir-a-daesh.jpg