1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : "On peut recommencer une nouvelle vie", disent les réfugiés irakiens en France
1 min de lecture

Irak : "On peut recommencer une nouvelle vie", disent les réfugiés irakiens en France

TÉMOIGNAGE - Les premiers Chrétiens d'Irak bénéficiaires d'un visa d'asile en France racontent les persécutions qu'ils ont subies dans leur pays.

Les Chrétiens d'Irak accueillis en France, à Créteil, le 7 août 2014.
Les Chrétiens d'Irak accueillis en France, à Créteil, le 7 août 2014.
Crédit : AFP/FRED DUFOUR
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier

Ils ont fui les djihadistes auxquels s'attaquent aujourd'hui les Américains. Jeudi 7 août, les premiers chrétiens d'Irak à profiter d'un visa d'asile sont arrivés en France. 

Il s'agit d'une famille de 11 personnes, qui, comme les dizaines de milliers d'Irakiens qui ont fui leur pays, était victime de persécution. RTL l'a rencontrée dans un foyer social de Maison-Alfort dans le Val de Marne. 

On en a fini avec la mort et avec les barbaries

Fariha, réfugiée irakienne

Les traits tirés, un sourire triste sur les lèvres, Fariha, mère de famille, se dit soulagée. "Ici, on peut recommencer une nouvelle vie, moi, mes enfants et mon mari. On en a fini avec la mort et avec les barbaries", affirme-t-elle.

Des persécutions constantes

Dans son village de Mossoul, la famille a vécu sous la menace constante des islamistes radicaux. Injures, interdiction de rejoindre leur église, et leur porte d'entrée barrée d'un "N" en arabe, pour signifier qu'ils sont chrétiens.

À écouter aussi

Khaled, le fils, a même échappé de peu à un kidnapping. "Un homme a pointé son pistolet sur moi, il a crié 'c'est lui Khaled le chrétien', j'ai eu très peur, j'ai couru et j'ai réussi à m'enfuir", raconte-t-il.

Une décision douloureuse

Alors, il y a quelques jours, les parents de Khaled prennent la décision la plus douloureuse de leur vie : quitter leur maison. Direction la France, qui accepte leur demande d'asile.

"C'était une souffrance terrible de quitter notre maison, nous y avons vécu toute notre vie, notre pays, notre village, c'est affreux", se désole Fariha.

Avec son mari et ses enfants, ils voient désormais leur avenir en France. Mais en attendant, les yeux rivés sur la télévision, ils regardent leur pays tomber peu à peu aux mains des islamistes. Et prient pour tous les Chrétiens restés là-bas. 

À écouter

Irak : "On peut recommencer un nouvelle vie", disent les réfugiés irakiens en France
01:13
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/