1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : nouvelles frappes américaines contre l'État islamique
1 min de lecture

Irak : nouvelles frappes américaines contre l'État islamique

Les États-Unis ont procédé à de nouvelles frappes contre des éléments jihadistes de l'État islamique en Irak.

Les États-Unis ont bombardé des positions jihadistes dans l'ouest de l'Irak, ce dimanche 7 septembre 2014 (Archives).
Les États-Unis ont bombardé des positions jihadistes dans l'ouest de l'Irak, ce dimanche 7 septembre 2014 (Archives).
Crédit : JOSHUA CARD / US NAVY / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les forces américaines ont procédé vendredi à de nouvelles frappes aériennes contre l'Etat islamique au nord de l'Irak, qui ont permis d'"éliminer des terroristes", a indiqué le Pentagone.

Vers 10H00, heure de Washington (14H00 GMT), une frappe, menée par un drone, a "éliminé des terroristes" qui servaient un mortier. Puis, à 11H20 (15H20 GMT), quatre chasseurs ont largué un total de huit bombes qui ont neutralisé un convoi et un mortier près d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, a expliqué le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

Première implication des États-Unis en Irak depuis 2011

Quelques heures auparavant, deux chasseurs avaient largué des bombes de 250 kg sur une pièce d'artillerie mobile de l'Etat islamique qui avait visé des forces kurdes à Erbil et menaçait les personnels américains qui y sont postés.

C'est la première fois que les Etats-Unis s'impliquent en Irak depuis le retrait de leurs troupes en 2011.

Barack Obama veut éviter un "génocide"

Le président Barack Obama a autorisé ces frappes jeudi soir pour éviter un "génocide" et freiner l'avancée des extrémistes sunnites qui menacent les minorités chrétienne et yazidie, et le Kurdistan irakien.

La Maison Blanche a précisé qu'aucune date de fin n'avait été fixée pour cette opération, mais a répété que les Etats-Unis excluaient d'envoyer des troupes au sol et de s'engager dans "un conflit militaire prolongé".

Le chef de l'armée irakienne, Babaker Zebari, a estimé que cet appui aérien allait permettre d'obtenir rapidement "d'énormes changements sur le terrain.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.