1 min de lecture Irak

Irak : Makhmour, reprise par les Kurdes, ville fantôme

REPORTAGE - Les Kurdes ont repris Makhmour aux islamistes. Une première victoire acquise dans une ville désormais déserte.

Makhmour, ville fantôme, désertée après les combats
Makhmour, ville fantôme, désertée après les combats Crédit : Sina Mir / RTL
Sina Mir présente "Immersions" sur RTL
Sina Mir
Journaliste RTL

Makhmour va devoir panser ses plaies. La ville qui vient d'être reprise par les Peshmergas kurdes aux djihadistes est abandonnée après les combats dont elle a été le théâtre. Des bâtisses détruites par les bombardements américains encadrent des rues désertées par la population.

Un pick-up djihadiste détruit par les combats
Un pick-up djihadiste détruit par les combats Crédit : Sina Mir / RTL

"Je ne pense pas que je reviendrai, témoigne un homme encore présent. Je suis là pour prendre mes affaires et celles de mon fils. J'ai trop peur pour revenir". Quelques véhicules remplis à ras bord traversent de temps à autres la ville. "Quand j'ai vu que mon magasin était détruit, j'ai pris tout ce qu'il restait pour le donner aux Peshmergas pour qu'ils continuent de nous défendre", raconte un autre habitant de Makhmour.

Ils sont en effet une centaine à se relayer sur le front, convaincus, à l'instar de l'un de leurs capitaines, que le salut passe par la livraison d'armes occidentales : "Quand nous aurons accès à cette artillerie lourde, nous serons prêts à nettoyer l'ensemble des territoires jusqu'à Mossoul, s'il le faut".

Des combattants peshmergas sur la ligne de front Crédits : Sina Mir / RTL | Date : 12/08/2014
2 >
Des combattants peshmergas sur la ligne de front Crédits : Sina Mir / RTL | Date : 12/08/2014
Des combattants peshmergas dans leur caserne de Makhmour reprise aux djihadistes Crédits : Sina Mir / RTL | Date : 12/08/2014
1/1
>
Irak : Makhmour, reprise par les Kurdes, ville fantôme Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Irak Guerre États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants