1 min de lecture Irak

Irak : les Etats-Unis ne comptent pas étendre leurs frappes

Le commandement de l'armée américaine a assuré que les frappes aériennes menées en Irak resteraient concentrées sur le nord du pays, contre des combattants islamiques.

Un Irakien brandit une pancarte remerciant les Etats-Unis de leur intervention, le 11 août 2014.
Un Irakien brandit une pancarte remerciant les Etats-Unis de leur intervention, le 11 août 2014.
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Nous n'avons pas projet d'étendre la campagne actuelle au-delà des opérations de défense actuelles", a déclaré le général William Mayville, un haut responsable du département américain de la Défense, lors d'une conférence de presse ce lundi 11 août. Les Etats-Unis mènent actuellement des frappes aériennes dans la région du nord de l'Irak où elles visent les combattants de l'Etat islamique.

Depuis que le président Barack Obama les y a autorisés jeudi, les chasseurs et drones américains "ont effectué 15 frappes aériennes" contre les insurgés de l'Etat islamique, a déclaré le général, sans toutefois préciser les dommages occasionnés aux combattants. Il a estimé entre 50 et 60 le nombre de missions effectuées chaque jour par les appareils américains au-dessus du nord de l'Irak, en additionnant les missions humanitaires et les frappes aériennes.

Frappes aériennes contre l'Etat islamique

"Les frappes ont contribué à freiner l'avance des forces de l'Etat islamique autour de Sinjar et dans l'ouest d'Erbil", la capitale du Kurdistan irakien, a expliqué le général Mayville. Il a souligné qu'il s'agissait en premier lieu de défendre le personnel diplomatique américain en poste à Erbil.

Les frappes aériennes sont accompagnées de largages humanitaires destinés aux dizaines de milliers de chrétiens et Yazidis pourchassés par les insurgés sunnites. Le Pentagone et les forces britanniques ont ainsi parachuté environ 60.000 litres d'eau et 75.000 repas aux réfugiés, selon le haut gradé américain. "Pour l'instant, notre objectif est de fournir une aide immédiate à ceux qui souffrent", a expliqué le général Mayville.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak États-Unis Moyen-orient
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants