1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : le pouvoir demande aux États-Unis de lancer des opérations militaires
1 min de lecture

Irak : le pouvoir demande aux États-Unis de lancer des opérations militaires

Les autorités irakiennes, débordées par la fulgurante avancée des jihadistes, ont demandé à Washington de leur venir en aide grâce à des frappes aériennes contre les rebelles.

Les forces de police irakiennes ont lancé une opération pour retrouver les victimes et leurs ravisseurs
Les forces de police irakiennes ont lancé une opération pour retrouver les victimes et leurs ravisseurs
Crédit : AFP / AHMAD AL-RUBAYE
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le ministre irakien des Affaires étrangères a annoncé ce mercredi 18 juin que son pays avait "officiellement" réclamé de l'aide aux États-Unis pour juguler la progression des insurgés. Bagdad a demandé à Washington de mener des frappes aériennes contre les jihadistes.

En trois jours (du 10 au 12 juin), les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris la deuxième ville d'Irak, Mossoul, sa province Ninive (nord), Tikrit et d'autres régions de la province de Salaheddine, ainsi que des secteurs des provinces de Diyala (est) et de Kirkouk (nord).

Ce groupe cherche à créer un État islamique dans une zone frontalière entre l'Irak et la Syrie, où il est connu pour ses exactions et sa brutalité.

Carte des positions des jihadistes en Irak, des forces gouvernementales et localisation des 10 raffineries du pays, au 18 juin 2014
Carte des positions des jihadistes en Irak, des forces gouvernementales et localisation des 10 raffineries du pays, au 18 juin 2014
Crédit : AFP

Un navire américain déjà sur place

"L'Irak a officiellement demandé l'aide de Washington en vertu de l'accord de sécurité (avec les États-Unis) pour mener des frappes aériennes contre les groupes terroristes", a déclaré le ministre Hoshyar Zebari ce mercredi depuis Jeddah, en Arabie saoudite, où se sont tenues des consultations inter-arabes sur la situation en Irak.

À lire aussi

Washington a d'ores et déjà déployé un porte-avion dans le Golfe afin de "protéger des vies américaines, des citoyens ou nos intérêts en Irak", a précisé le Pentagone.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/