1 min de lecture Irak

Irak : la ville de Tikrit tombe aux mains des rebelles

Les jihadistes ont capturé ce mercredi la ville de Tikrit et d'autres secteurs du nord de l'Irak. Leur objectif ? Créer un État islamique dans la zone frontalière entre la Syrie et l'Irak.

Selon les services de renseignement américain, l'État islamique (EI) s'est renforcé ces dernières semaines (illustration).
Selon les services de renseignement américain, l'État islamique (EI) s'est renforcé ces dernières semaines (illustration). Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des insurgés se sont emparés ce mercredi 11 juin de la ville irakienne de Tikrit, deuxième chef-lieu de province à tomber aux mains des rebelles en deux jours. "Tout Tikrit est aux mains des insurgés", a déclaré un colonel de la police. Située à mi-chemin entre Bagdad et Mossoul capturée mardi, Tikrit est le chef-lieu de la province de Salaheddine.

L'offensive, revendiquée mercredi sur Twitter par l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), est un coup dur porté au gouvernement irakien, témoignant de la faiblesse de ses forces de sécurité qui auront du mal à reprendre les territoires perdus.

Un corridor rebelle créé

Les insurgés se sont également emparés de l'ensemble de la province de Ninive, où les forces de sécurité ont fui en abandonnant uniformes et véhicules. Dans leur progression, ils ont pris le contrôle de parties de deux autres provinces voisines, Kirkouk et Salaheddine.

"La perte de Ninive crée un corridor rebelle entre Anbar, Mossoul et la frontière syrienne, facilitant l'acheminement d'armes, de financements et de combattants sur les différents fronts", note John Drake, un analyste de sécurité du groupe AKE.

Créer un état islamique

"L'EIIL a toujours voulu contrôler un territoire et y créer un émirat islamique où il impose la charia, établit des camps d'entraînement et planifie des attaques pour poursuivre la bataille", ajoute John Drake. "La guerre civile en Syrie a donné aux insurgés la chance d'obtenir un tel territoire. Et leur succès est de nature à enhardir leurs partisans, qui voient qu'il est possible de réaliser leur objectif" : un Etat islamique, précise l'analyste.

La province d'Anbar, au sud de Ninive et frontalière de la Syrie, est un autre territoire partiellement contrôlé par des combattants anti-gouvernementaux, alors que des jihadistes se sont emparés d'importantes zones dans l'est syrien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak International Syrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772540325
Irak : la ville de Tikrit tombe aux mains des rebelles
Irak : la ville de Tikrit tombe aux mains des rebelles
Les jihadistes ont capturé ce mercredi la ville de Tikrit et d'autres secteurs du nord de l'Irak. Leur objectif ? Créer un État islamique dans la zone frontalière entre la Syrie et l'Irak.
https://www.rtl.fr/actu/international/irak-la-ville-de-tikrit-tombe-aux-mains-des-rebelles-7772540325
2014-06-11 16:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JQIapKaO4LHbVm5z7K_DlQ/330v220-2/online/image/2014/0611/7772540396_000-ref14384.jpg