1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : l'UE renforce son aide humanitaire
1 min de lecture

Irak : l'UE renforce son aide humanitaire

La Commission européenne va accorder cinq millions d'euros supplémentaires afin d'aider les populations déplacées d'Irak.

Des chrétiens d'Irak réfugiés près d'Erbil, dans le Kurdistan irakien, le 12 août 2014.
Des chrétiens d'Irak réfugiés près d'Erbil, dans le Kurdistan irakien, le 12 août 2014.
Crédit : AFP / SAFIN HAMED
La rédaction numérique de RTL & AFP

La Commission européenne va accorder cinq millions d'euros supplémentaires à l'Irak, afin d'aider les populations déplacées par l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique (EI), ainsi que les communautés accueillant les réfugiés

L'Union européenne a au total débloqué 17 millions d'euros d'aide à l'Irak cette année, alors que le pays vit une grave crise humanitaire

"Ce que nous voulons, c'est prêter main forte à des centaines de milliers d'Irakiens y compris les groupes minoritaires déplacés dans les montagnes du Sinjar", a déclaré mardi la commissaire chargée de l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva.

La prise par l'Etat islamique (EI) il y a une semaine de Sinjar, bastion des Yazidis, une minorité non musulmane, a poussé à la fuite jusqu'à 200.000 civils selon l'ONU. Nombre d'entre eux sont piégés dans les arides montagnes environnantes, menacés par la faim, la soif et les jihadistes.

Réunion à Bruxelles sur l'Irak, l'Ukraine et Gaza

À lire aussi

"Nous voulons aider les populations déplacées", a insisté la commissaire européenne, qui brigue le poste de chef de la diplomatie européenne, en remplacement de Catherine Ashton. Elle a précisé que le principal problème était l'accès aux populations concernées et non le financement de l'aide.

"N'oublions pas que le Kurdistan abrite des réfugiés syriens, une aide sera aussi nécessaire pour cette population", a-t-elle ajouté.

Cette annonce survient alors que se tient à Bruxelles une réunion des ambassadeurs de l'UE afin de coordonner leur action face aux crises en Irak, en Ukraine ainsi que dans la bande de Gaza. La réunion a commencé dans la matinée et doit donner lieu à un premier échange de vues "depuis un certain nombre d'événements sur le terrain", a indiqué un porte-parole de la Commission européenne.

A priori, aucune décision n'est attendue, mais la France et l'Italie plaident pour une réunion d'urgence des Européens pour parler de la livraison éventuelle d'armements aux Kurdes irakiens opposés aux jihadistes dans le nord de l'Irak.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/