1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : l'État islamique détruit les ruines assyriennes de Nimroud
1 min de lecture

Irak : l'État islamique détruit les ruines assyriennes de Nimroud

Le groupe État islamique a détruit la cité historique de Nimroud à coup de bulldozers, selon une vidéo.

Des jihadistes de l'État islamique, le 17 mars 2014. (illustration)
Des jihadistes de l'État islamique, le 17 mars 2014. (illustration)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le groupe Etat islamique a diffusé une nouvelle vidéo de destruction, cette fois celle des ruines assyriennes de Nimroud, quelques jours après la diffusion d'une précédente vidéo montrant la destruction de sculptures pré-islamiques dans le nord de l'Irak, a annoncé jeudi le ministère du Tourisme.

L'EI a "pris d'assaut la cité historique de Nimroud et a commencé à la détruire avec des bulldozers", a dit le ministère du Tourisme et des Antiquités sur sa page officielle Facebook.

Un responsable des Antiquités a confirmé ces informations. "Jusqu'à présent, nous ne pouvons pas mesurer l'ampleur des dégâts", a dit ce responsable sous couvert d'anonymat.

Nimroud, une cité fondée au 13e siècle avant JC, est située sur les rives du Tigre à quelque 30 km de Mossoul, la grande ville du nord de l'Irak, contrôlée par l'EI depuis juin.

Je suis désolé de le dire, mais tout le monde s'y attendait

Abdelamir Hamdani
À lire aussi

Après ces destructions, des archéologues ont fait part de leur crainte de voir l'EI s'en prendre à d'autres sites historiques dans les régions sous leur contrôle en Irak, citant notamment la ville de Nimroud et celle de Hatra, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

"Hatra évidemment sera la prochaine cible (...) c'est seulement une question de temps", a estimé Abdelamir Hamdani, un archéologue irakien de l'Université Stony Brook à New York, "bouleversé" par l'annonce des destructions à Nimroud.

"Je suis désolé de le dire, mais tout le monde s'y attendait. Le dessein des jihadistes est de détruire le patrimoine irakien, site après site", s'est-il alarmé. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/