1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : des soldats britanniques entraînent les combattants kurdes
2 min de lecture

Irak : des soldats britanniques entraînent les combattants kurdes

Les forces kurdes sont entraînées entre autres par une petite équipe de militaires britanniques pour lutter contre l'EI.

Des milices chiites ayant aidé l'armée irakienne à reprendre la ville d'Amerli à l'EI, le 3 septembre 2014.
Des milices chiites ayant aidé l'armée irakienne à reprendre la ville d'Amerli à l'EI, le 3 septembre 2014.
Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Des militaires britanniques se trouvent en Irak pour entraîner les forces kurdes qui combattent le groupe extrémiste Etat islamique, a annoncé ce samedi le ministère britannique de la Défense.

Une "petite équipe de spécialistes" est présente dans la région d'Erbil, capitale du Kurdistan, la région autonome kurde du nord de l'Irak, et entraîne les peshmergas, les combattants kurdes, à utiliser les mitrailleuses lourdes que la Grande-Bretagne leur a données en septembre. Ce déploiement a été approuvé par le secrétaire à la Défense, Michael Fallon, a déclaré une porte-parole du ministère britannique.

Entraînement sur des mitrailleuses

"Le gouvernement avait auparavant exprimé son intention de fournir un entraînement aux peshmergas dans le cadre des efforts permanents pour contribuer à la lutte contre l'ISIL", a-t-elle rappelé. ISIL est l'acronyme en anglais de l'organisation Etat islamique en Irak et au Levant, renommée récemment Etat islamique (EI).

"Le secrétaire à la Défense a approuvé le déploiement d'une petite équipe de spécialistes composée d'instructeurs militaires non-combattants, qui se trouve en ce moment dans la région d'Erbil et fournit un entraînement pour l'utilisation et l'entretien des mitrailleuses lourdes qui ont été offertes par le Royaume-Uni le mois dernier", a précisé la porte-parole.

Frappes

À lire aussi

Selon le Sunday Times, ces militaires appartiennent au 2e Bataillon du Yorkshire Regiment, une unité d'infanterie dont le quartier général se trouve sur la base militaire dont la Grande-Bretagne dispose à Chypre. Par ailleurs, dans le cadre de la coalition internationale contre l'EI, des avions de combat Tornado de la Royal Air Force effectuent des frappes sur des objectifs des miliciens jihadistes en Irak.

Le Premier ministre britannique David Cameron a en revanche exclu d'envoyer "des troupes de combat au sol".
Les forces britanniques avaient participé en 2003 à l'invasion de l'Irak menée par les Etats-Unis pour renverser le président Saddam Hussein. Après cette intervention, les dernières troupes de combat britanniques ont quitté l'Irak en 2009, mais Londres y a maintenu jusqu'en 2011 un petit nombre de militaires chargés d'entraîner les forces irakiennes.

Dans la crise actuelle, l'Allemagne a elle aussi fourni des armes aux forces kurdes d'Irak - des fusils d'assaut et des lance-roquettes antichars - et des militaires allemands se trouvent également dans la région d'Erbil pour entraîner les peshmergas à leur maniement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/