2 min de lecture États-Unis

Investiture de Trump : un événement sous haute protection

À Washington, 28.000 policiers, gardes nationaux, agents fédéraux seront mobilisés pour l'investiture du nouveau président des États-Unis.

Le Capitole à Washington DC
Le Capitole à Washington DC Crédit : Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Nous n'avons pas connaissance d'une menace particulière et crédible", disait il y a quelques jours Jeh Johnson, le ministre américain de la Sécurité intérieure (l'équivalent de notre ministre de l'Intérieur). Cependant, le dispositif de sécurité qui entoure l'investiture de Donald Trump est maximal. En tout, près de 28.000 agents du Secret Service (qui assure la sécurité du président et de personnalités), de la Garde nationale, de la police fédérale FBI et de la police locale seront déployés dans la capitale.

Lors de sa conférence de presse, Jeh Johnson a précisé que la zone accueillant la cérémonie d'investiture et le défilé serait davantage bouclée que les précédentes pour parer une éventuelle attaque au camion. Après les événements de Berlin et Nice, les Américains ont pris toutes leurs précautions. Le périmètre "sera encore plus lourdement protégé par des poids-lourds, des camions-benne et des bétonnières pour interdire l'accès à des "véhicules non autorisés", expliquait le ministre. Le Capitole et le Mall, cette longue esplanade de plusieurs kilomètres qui accueillera la foule seront donc bien gardés.

Les drones et perches à selfie interdits de cérémonie

Entre 700.000 et 900.000 spectateurs sont attendus pour fêter l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Ils seront minutieusement fouillés avant de pouvoir entrer dans la zone des festivités. Certains objets ont d'ailleurs été interdits pour l'occasion, comme les ballons, les perches à selfie mais aussi les vélos. Les drones seront également privés de sortie.

Donald Trump sera quant à lui protégé par plusieurs gardes du corps mais également par une vitre blindée. Des tireurs d'élites du Secret Service seront postés sur les toits environnants. Le FBI a également prévu de déployer des détecteurs de radiation et de substances chimiques.

Les anti-Trump se mobilisent

À lire aussi
En juillet 2017, un millier de personnes avaient déjà marché en mémoire d'Adama Traoré. violences
Adama Traoré : à Paris, des incidents éclatent en marge du rassemblement hommage

Les autorités s'attendent à voir des pro-Trump mais également de possibles manifestants venus pour perturber la prestation de serment. Ils n'auront d'ailleurs droit qu'à des petites pancartes. Pour éviter tout affrontement entre les deux groupes, ils seront placés dans des endroits différents. Des agents en civil se mêleront à la foule pour prévenir le moindre incident. Certains groupes sont déjà surveillés sur les réseaux sociaux

Mais l'action des forces de l'ordre ne s'arrêtera pas après la cérémonie. Elles seront également mobilisées au lendemain de l'investiture. Les opposants de Donald Trump ont prévu de se rassembler samedi dans les rues de Washington lors de la Women's March, la marche des femmes. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont déjà annoncé sur Facebook leur participation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants