1 min de lecture Indonésie

Indonésie : un champion français d'arts martiaux tué par la police à Bali

Amokrane Sabet s'est violemment rebellé contre son interpellation et a tué un policier d'un coup de couteau. À plusieurs reprises, le Français avait été convoqué par la police.

Amokrane Sabet, a été tué lundi 2 mais dans la rue par la police indonésienne après avoir poignardé un policier qui tentait de l'interpeller
Amokrane Sabet, a été tué lundi 2 mais dans la rue par la police indonésienne après avoir poignardé un policier qui tentait de l'interpeller Crédit : Capture d'écran / Facebook
Ana Boyrie

Le champion français de combats MMA (arts martiaux mixtes) Amokrane Sabet, surnommé 'Kiane Sabet", a été abattu lundi 2 mai à Bali. Ce dernier avait refusé son interpellation et a fini par tuer un policier indonésien d'un coup de couteau. Ces derniers mois, l'homme avait été convoqué à plusieurs reprises, en raison de plaintes d'habitants de son village de Canggu, très populaire auprès des touristes étrangers. Les villageois dénonçaient notamment son comportement agressif, indique la police de l'île. "Il y a eu beaucoup de plaintes contre cet homme qui mangeait toujours au restaurant sans payer, avait un couteau sur lui, a déclaré lundi 2 mai, Hery Wiyanto, porte-parole de la police de Bali. Il harcelait les gens, et ne s'est jamais présenté à nos convocations pour être interrogé". 

Les autorités locales avaient entre autres constaté que depuis septembre, son visa avait expiré. Une quarantaine de policiers et d'agents des services d'immigration avaient donc été mobilisés pour interpeller le Français. Sa corpulence musculaire étant source de complications. "L'un de nos officiers a essayé de s'approcher de lui et de le calmer mais Sabet l'a poignardé", poursuit Hery Wiyanto, informant que le policier a succombé à ses blessures. 

Sur les réseaux sociaux, des images circulent montrant le sportif français en train de brandir un couteau, pour plus tard être étendu sur le sol. Une vidéo diffusée sur YouTube, met en avant Amokrane Sabet qui hurle à l'encontre de la police : "I am God. Shoot me, shoot me !" (Je suis Dieu. Tirez-moi dessus, tirez-moi dessus). Le Français se donnait même comme deuxième nom sur son profil Facebook, "Jésus Christ" et citait régulièrement des versets de la Bible, avant d'ajouter son prénom derrière le mot "Dieu". 

À lire aussi
Cachalot échoué en Indonésie en novembre 2018, avec 6 kg de plastique dans le ventre indonésie
Indonésie : un cachalot retrouvé mort avec 6 kg de plastique dans le ventre
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Indonésie Sports de combat Français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783085928
Indonésie : un champion français d'arts martiaux tué par la police à Bali
Indonésie : un champion français d'arts martiaux tué par la police à Bali
Amokrane Sabet s'est violemment rebellé contre son interpellation et a tué un policier d'un coup de couteau. À plusieurs reprises, le Français avait été convoqué par la police.
https://www.rtl.fr/actu/international/indonesie-un-champion-francais-d-arts-martiaux-tue-par-la-police-a-bali-7783085928
2016-05-03 11:29:11
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iAcpqQAEKPjWHgHJstf7xA/330v220-2/online/image/2016/0503/7783086128_amokrane-sabet-a-ete-tue-lundi-2-mais-dans-la-rue-par-la-police-indonesienne-apres-avoir-poignarde-un-policier-qui-tentait-de-l-interpeller.PNG