1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Indonésie : 15 morts après l'éruption du volcan Sinabung, les recherches continuent
2 min de lecture

Indonésie : 15 morts après l'éruption du volcan Sinabung, les recherches continuent

Les recherches sont pour l'instant infructueuses au pied du volcan Sinabunhg, dont l'éruption sur l'île de Sumatra a tué au moins 15 personnes. Les chances de retrouver des survivants sont faibles.

L'éruption du volcan Sinabung en Indonésie le 1er février 2014 a fait 15 morts.
L'éruption du volcan Sinabung en Indonésie le 1er février 2014 a fait 15 morts.
Crédit : AFP / CHAIDEER MAHYUDDIN
La rédaction numérique de RTL & AFP

Equipés de tronçonneuses et de masques à oxygène, une centaine de secouristes ont repris les fouilles ce dimanche 2 février dans une couche de cendres d'une trentaine de centimètres, qui a totalement recouvert le village de Sukameriah, à 2,7 km du cratère. La nuée ardente du volcan Sinabung a englouti 15 personnes.  "Nous ne connaissons pas le nombre des disparus mais les secouristes reprennent les opérations d'évacuation et recherchent d'éventuelles personnes prises au piège", a déclaré Tri Budiarto, un responsable à l'Agence nationale des catastrophes.

Les secours ne se sont pas prononcés sur les chances de retrouver des survivants, qui semblent cependant minces tant la zone a été entièrement recouverte samedi par les cendres incandescentes. La région a été transformée en paysage apocalyptique, où des cadavres au visage enflé et à la langue pendante surgissaient de l'épais manteau grisâtre. Le bilan "risque" de s'alourdir, a averti le porte-parole de l'Agence nationale des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho. "Un corps a été repéré près d'un arbre mais nous ne l'avons pas encore récupéré", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse à Jakarta.

Des scènes de dévastation

Dimanche matin, une première équipe de secours est rentrée bredouille, décrivant des scènes de dévastation. "Il n'y a aucun signe de vie. Tous les champs sont détruits. De nombreuses maisons ont été endommagées et celles qui sont encore debout sont recouvertes d'une épaisse couche de cendres", a témoigné un secouriste. "Nous n'avons retrouvé aucun corps mais nous avons ramassé un sac qui appartenait à une des victimes. Un téléphone portable était en train de sonner", a-t-il ajouté.

Les recherches pourraient être compliquées par la pluie, très probable en cette saison humide, ce qui pourrait rendre le terrain boueux et obliger un arrêt des opérations, a averti Robert Peranginangin, porte-parole du district de Karo, où se situe le volcan. Le bilan a été porté dimanche à 15 morts, après le décès d'un blessé grave, un jeune homme de 24 ans qui avait accompagné son père sur la tombe d'un défunt de la famille. Deux personnes étaient de plus toujours en soins intensifs dans un hôpital local, souffrant de brûlures graves.

À lire aussi

L'ensemble des victimes se trouvaient dans la zone rouge déclarée no man's land autour du volcan, situé sur l'île de Sumatra (nord-ouest). La plupart d'entre elles étaient des touristes locaux. "C'est très dangereux mais beaucoup de touristes ont pénétré clandestinement dans la zone pour prendre des photos", a expliqué Tri Budiarto.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.