1 min de lecture Ecosse

Indépendance de l'Ecosse : les bureaux de vote ont ouvert

Les bureaux de vote ont ouvert dans toute l'Ecosse, qui doit décider de rester ou non dans le Royaume-Uni.

Rassemblement pro-indépendance, à Edimbourg, le 17 septembre. (archives)
Rassemblement pro-indépendance, à Edimbourg, le 17 septembre. (archives) Crédit : LESLEY MARTIN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les bureaux de vote ont ouvert ce jeudi 18 septembre à 07H00 (06H00 GMT) pour le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, une consultation historique qui pourrait conduire à l'éclatement du Royaume-Uni et à la formation d'un nouveau pays en Europe.

De Glasgow à Edimbourg, les électeurs devaient répondre à la question "L'Ecosse doit-elle devenir un pays indépendant?" et décider de mettre fin ou non à une alliance qui remonte à 1707. Au total, 4,29 millions d'électeurs - dont 600.000 ont déjà voté par correspondance - étaient appelés aux urnes et une participation massive était attendue, de l'ordre de 80%.

Dans un bureau de vote d'Edimbourg, Peter Macvean, un des responsables des opérations de vote, prédisait même une participation qui pourrait atteindre "90%". "C'est un jour très spécial, cela n'arrive qu'une fois dans une vie", a-t-il déclaré, alors que les premiers électeurs affluaient. Les bureaux de vote fermeront jeudi soir à 22H00 (21H00 GMT) et les résultats ne devraient être annoncés que vendredi à l'aube.

D-Day pour toute une nation

Après avoir largement mené dans les intentions de vote, le non à l'indépendance a marqué le pas ces dernières semaines, rattrapé par le oui, dont les partisans ont mené une campagne plus agressive et visible. Les derniers sondages donnaient cependant un léger avantage aux tenants du maintien de l'union, mais avec un nombre d'indécis suffisamment important pour faire pencher la balance.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus au Royaume-Uni : le pays dépasse les 3 millions de cas et les 80.000 morts

L'Ecosse représente 8,3% de la population du Royaume-Uni, le tiers de sa superficie et 9,2% de son Produit intérieur brut. C'est donc une minorité qui va décider de l'avenir de l'ensemble constitué de l'Angleterre, de l'Ecosse, du Pays de Galles et de l'Irlande du Nord.

Le choix des Ecossais pourrait également sceller le sort du Premier ministre britannique David Cameron, étroitement associé à la campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ecosse Indépendance Référendum
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants