1 min de lecture Inde

Inde : un million de déplacés après les inondations dans le Kerala

DIAPORAMA - Alors que la décrue commence, les secours tentent de venir en aide aux victimes des inondations du Kerala, dans le sud-ouest de l'Inde.

Des personnes se sont aventurées sur les routes impraticables de la ville Kochi, le 19 août 2018. Crédits : AFP | Date : 21/08/2018
11 >
Des personnes se sont aventurées sur les routes impraticables de la ville Kochi, le 19 août 2018. Crédits : AFP | Date : 21/08/2018
Un homme tente d'évacuer l'eau boueuse stagnant sur son sol, dimanche 19 août. Crédits : AFP | Date : 21/08/2018
La police et l'armée indienne étaient affairées à construire un pont temporaire à Palakkad, dans le sud du pays, le 20 août 2018. Crédits : AFP | Date : 21/08/2018
Des mères et leurs enfants cherchaient à se réfugier dans le camp d'Aluva, non loin de Cochin, dans le sud du pays, lundi 20 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
Des volontaires chargent du matériel dans un camion pour aider les victimes des inondations du Kerala, le 20 août. Crédits : NARINDER NANU / AFP | Date : 21/08/2018
Une indienne lave ses vêtements sur la route à Pandanad, dans le sud du pays, le 21 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
Un homme porte des plants de bananes, à Kochi, le 21 août. Crédits : AFP | Date : 21/08/2018
Un temple hindou se réfléchit dans l'eau stagnante à Chenganur, dans le sud-ouest du pays, le 21 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
Des habitants de Pendanad, dans le sud-ouest du pays, sont assis au niveau d'un abris-bus, le 21 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
Des bâtiments sont complètement inondés, dans la région d'Alapuzza, au sud-ouest du pays, le 21 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
Cette photo a été prise dans la région de Alapuzza, dans le sud-ouest du pays, le 21 août. Crédits : MANJUNATH KIRAN / AFP | Date : 21/08/2018
1/1
Kathleen Franck
et AFP

Plus d'un million de déplacés et près de 410 morts. Mardi 21 août, l'épisode climatique dont souffre la région du Kerala, dans le sud de l'Inde, est sans précédent. Le gouvernement a décrété "l'état de catastrophe naturelle".

L'épisode climatique est le plus violent depuis un siècle. La mousson a débuté au mois de juin et s’achèvera en septembre. La décrue des inondations a déjà commencé, un soulagement pour l'ensemble de ces déplacés actuellement hébergés dans des camps de la région.

Pour l'instant, le coût de ce déferlement d'eau a été évalué à 3 milliards de dollars par les autorités locales. Contamination des sources d'eau potable, mauvaises conditions d'hygiènes, destruction de 50.000 habitation... Le montant des dégâts pourrait s'alourdir, à mesure que la décrue révélera l'ampleur de la catastrophe.

Suscitant l'émoi autant en Inde qu'à l'international, des millions d'euros ont été récoltés pour financer des opérations humanitaires et des reconstructions. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inde Diaporama Catastrophe naturelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants