1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : deux jeunes femmes condamnées à être violées
1 min de lecture

Inde : deux jeunes femmes condamnées à être violées

Deux Indiennes, de 15 et 23 ans, ont été condamnées à être violées car leur frère s'est enfui avec une femme mariée et d'une autre caste.

Des femmes se mobilisent contre le viol des femmes, véritable fléau en Inde, le 29 décembre 2013.
Des femmes se mobilisent contre le viol des femmes, véritable fléau en Inde, le 29 décembre 2013.
Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP
Marine Cluet

Pourtant interdites dans la Constitution, les discriminations fondées sur les castes a toujours lieu en Inde. Et les conséquences qui en découlent peuvent être parfois terribles. Coupables d'être les sœurs d'un jeune homme, Ravi Kumari, qui s'est échappé avec une femme mariée appartenant à une caste supérieure, deux jeunes filles ont été condamnées le 31 juillet par le conseil de leur village à être violées et exhibées nues, le visage peint en noir relate le Times. Une sentence ordonnée dans le but de déshonorer la famille selon le média indien Zee media.

La famille déshonorée a dû fuir le village, après que leur maison a été détruite et pillée. Le 20 août dernier, l'aînée des sœurs, Meenaskshi, s'est rendue à la Cour Suprême d'Inde afin d'expliquer sa situation. Le gouvernement local du Uttar Pradesh devrait désormais rendre sa décision.

Des conseils de village illégaux

Pourtant rendus illégaux, les conseils de village restent pourtant toujours en vigueur dans les zones rurales. Dans cette affaire, le conseil est largement constitué de Jats, caste à laquelle appartient la jeune femme mariée, au contraire de la famille Kumari qui est issue de la plus basse caste, les Intouchables. Cette dernière pourrait également se trouver en danger alerte Amnesty International. Mariée de force à un homme de sa caste en février dernier, elle pourrait être enceinte de son amant.
 
L'ONG, qui qualifie la sentence de "punition abominable et injuste", a par ailleurs lancé une pétition demandant aux autorités indiennes d'accorder leur protection aux deux jeunes filles. Ce dimanche 30 août elle comptabilisait près de 125.000 signatures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/