2 min de lecture Infographie

Homosexualité, avortement, adultère : les pays les plus et les moins tolérants

INFOGRAPHIES - Une étude a demandé aux citoyens de 40 pays leur avis concernant des sujets souvent perçus comme moralement discutables.

Plus de 200 éminents écrivains ont signé une lettre ouverte contre l'homosexualité.
Plus de 200 éminents écrivains ont signé une lettre ouverte contre l'homosexualité. Crédit : OLGA MALTSEVA / AFP
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
Journaliste RTL

Jugez-vous moralement inacceptable, acceptable ou sans rapport avec la moralité l'homosexualité, l'adultère, l'usage de contraceptifs, l'avortement, la consommation d'alcool... ? C'est la question qu'a posée l'organisation non-partisane Pew Research Center à plus de 40.000 personnes dans 40 pays différents.

Plus de la moitié des personnes interrogées estiment que l'adultère est le plus inacceptable, suivi des jeux d'argent, de l'homosexualité et de l'avortement. À l'inverse, 54% jugent l'usage de contraceptifs moralement acceptable. Les thèmes du sexe avant le mariage, du divorce et de la consommation d'alcool divisent plus largement.

L'homosexualité

Les Ghanéens sont les plus intolérants concernant l'homosexualité. 98% d'entre eux jugent que c'est moralement condamnable. Plus de 90% des Égyptiens, Jordaniens, Palestiniens et Indonésiens partagent cet avis. Ils ne sont que 14% en France.

Ces peuples, où la religion (christianisme et islam) a une forte imprégnation, sont aussi fortement opposés aux relations sexuelles avant le mariage.

L'avortement et la contraception

À lire aussi
mariage
États-Unis : après 50 ans, ils se marient grâce à leur fille qu’ils ne connaissaient pas

Dans le top 5 des pays les plus intolérants sur l'avortement, on retrouve le Ghana et l'Indonésie mais ce sont les Philippines qui arrivent en tête.

Si 89% des Indonésiens condamnent l'avortement, ils ne sont toutefois que 10% à juger inacceptable l'usage de contraceptifs. Seuls les Pakistanais, les Nigérians et les Ghanéens estiment majoritairement que c'est immoral. 

L'adultère

Si l'adultère est surtout jugé moralement condamnable dans les pays du Moyen-Orient, il est à l'inverse le mieux accepté en République tchèque. Seul 17% de la population y estime que ce n'est pas immoral, mais c'est le plus fort taux. La France arrive en sixième position avec 12%.

Les Tchèques apparaissent comme le peuple le plus tolérant. Ils sont les plus nombreux à accepter l'homosexualité, l'avortement et les relations sexuelles avant le mariage. Et ils demeurent dans le top 5 des pays qui n'estiment pas moralement condamnable le divorce, l'usage de contraceptifs et la consommation d'alcool.

Zoom sur la France

Pour la majorité des thèmes abordés par l'enquête, les Français estiment que ce sont pas des sujets liés à la morale. Ils sont quand même 47% à condamner moralement l'adultère et plus de 50% à juger acceptable le recours à la contraception et la consommation d'alcool.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Infographie Info Alcool
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants