1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Hillary Clinton quitte la cérémonie du 11-Septembre après un malaise
2 min de lecture

Hillary Clinton quitte la cérémonie du 11-Septembre après un malaise

D'après son équipe de campagne, la candidate démocrate se sentirait déjà "beaucoup mieux".

Hillary Clinton à New York le 11 septembre 2016
Hillary Clinton à New York le 11 septembre 2016
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

La disparition d'Hillary Clinton après plus d'une heure et demi de présence lors de la cérémonie d'hommage aux victimes du 11-Septembre a plongé la presse américaine dans la perplexité. La scène a d'abord été contée par un reporter de la chaîne conservatrice Fox NewsRick Leventhal. Le journaliste a rapporté le départ précipité de la candidate démocrate observé par un témoin : "Ma source m'a raconté qu'en attendant sa voiture, elle aurait trébuché, qu'elle aurait perdu une chaussure et que son équipe serait partie précipitamment vers un hôpital après un incident médical".

L’équipe d'Hillary Clinton n'a pas tardé à répondre. Dans un communiqué Nick Merrill, un porte-parole de la candidate, évoque un "coup de chaud" ressenti par Hillary Clinton qui a préféré se rendre dans l'appartement de sa fille Chelsea. La candidate a fait savoir qu'elle se sentait d'ores et déjà bien mieux.

Dans une vidéo publiée par un utilisateur de Twitter présent sur les lieux, on peut observer l'entrée difficile d'Hillary Clinton dans sa voiture. La candidate semble avoir perdu connaissance ou du moins elle se déplace avec une grande difficulté. Elle est épaulée par des membres de son équipe qui doivent se mettre à trois pour l'aider à rentrer dans le van.

Peu de temps après le malaise et un peu de repos dans l'appartement de sa fille, Hillary Clinton a voulu montrer qu'elle était de nouveau en pleine forme pour faire taire les rumeurs. Elle est apparue devant l'immeuble new-yorkais, tout sourire, répétant aux reporters présents qu'elle "allait bien" mais sans revenir véritablement sur les raisons de son affaiblissement.

À lire aussi

L'ancienne Première dame participait aux commémorations du quinzième anniversaire des attentats du 11-Septembre où elle a respecté une minute de silence à l'instar de son rival dans la course à la Maison Blanche, Donald Trump, également présent. Le milliardaire républicain répète depuis des mois que l'ancienne chef de la diplomatie américaine âgée de 68 ans souffre de problèmes de santé ce qui la rend inéligible à la présidence. D'après la chaîne de télévision Fox News, qui cite une source anonyme au sein des forces de l'ordre, Hillary Clinton semblait avoir connu un "épisode médical" au moment de monter dans son van pour quitter Ground Zero.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/