1 min de lecture Turquie

Heurts en Turquie : "On n'arrivait plus à joindre nos proches, c'était le chaos"

REPORTAGE - Des affrontements entre policiers et manifestants hostiles au chef de gouvernement ont fait une nouvelle victime mardi. Des heurts qui inquiètent la communauté turque de France.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Un jeune homme de 22 ans est décédé lundi à l'hôpital après avoir été blessé par balle pendant une manifestation dans le sud de la Turquie, a annoncé la télévision privée NTV. Une montée de violence qui panique les Turcs de France dont certains de leurs proches résident dans le pays.

Kemal s'angoisse pour ses proches

Depuis vendredi, Kemal, un Français d'origine turque, est obnubilé. Et pour cause : ce jour marque le premier d'une longue série de heurts entre policiers et manifestants. Ces derniers, d'abord hostiles à projet d'urbanisation controversé, ont transformé le mouvement en contestation politique. Une partie de la jeunesse reproche à Erdogan de vouloir "islamiser" la société turque.

La rédaction vous recommande

Kemal, en permanence connecté sur le web se tracasse pour sa famille et ses amis de Turquie. Et il y a de quoi. Sur les réseaux sociaux, les vidéos et les photos de la répression policière font froid dans le dos : "Les gens sont roués de coups, plusieurs personnes qui perdu la vue, des bras sont arrachés, Il y a eu plusieurs morts", explique-t-il.

On n'arrivait plus à les joindre. C'était le chaos

Kemal
Partager la citation

Mais difficile de garder le contact avec des connexions brouillées. "On n'arrivait plus à les joindre. C'était le chaos", insiste-t-il.

À lire aussi
Emmanuel Macron et le président turc Recep Tayyip Erdogan à l'Élysée le 5 janvier 2018 (Illustration). diplomatie
L’ambassadeur turc à Paris bientôt convoqué au Quai d'Orsay après les propos d'Erdogan

Et d'expliquer : "Le premier message que j'ai reçu, c’était l'un des amis de mon frère qui a dit 'Il vient de recevoir une balle à la tête'". Trente minutes plus tard, un nouveau message explique que qu'il a, en réalité, "été assommé par une grenade lacrymogène."

Plus de peur que de mal, pour cette fois.

>
Kemal se fait du mouron pour sa famille et ses amis de Turquie Crédit Média : Yannick Olland | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants