1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Grèce : les banques et la bourse vont rester fermées lundi
2 min de lecture

Grèce : les banques et la bourse vont rester fermées lundi

La Grèce va également imposer des limites sur les virement et les retraits bancaires.

Les guichets bancaires ont été pris d'assaut par les Grecs
Les guichets bancaires ont été pris d'assaut par les Grecs
Crédit : ANGELOS TZORTZINIS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Il y a de quoi s'inquiéter en Grèce. Après l'annonce du Premier ministre Alexis Tsipras de soumettre l'accord avec les créanciers via un référendum, les institutions financières du pays sont en souffrance. Les banques et la bourse d'Athènes resteront fermées lundi et selon Bloomberg toute la semaine jusqu'au vote du dimanche 5 juillet. En attendant, la Grèce doit payer son échéance de 1,6 milliard d'euros au FMI mardi à minuit (heure française). 

Par ailleurs, la Grèce prévoit d'imposer des limites sur les virements et les retraits bancaires. Un plafond de retrait de 85 euros par personne et par jour a été décrété, selon les informations de notre correspondante en Grèce. "L'épargne des citoyens, les salaires et les retraites sont garantis", a tenu à rassurer Alexis Tsipras après avoir confirmé la fermeture temporaire des banques grecques. Le refus de l'Eurogroupe de prolonger le programme d'assistance à la Grèce au-delà du 30 juin "a conduit la Banque centrale européenne à ne pas augmenter la liquidité des banques grecques et a contraint la Banque de Grèce à activer les mesures de fermeture temporaire des banques et de limitation des retraits bancaires", a précisé Alexis Tsipras.

"Ce guichet bancaire est temporairement indisponible pour effectuer des retraits bancaires", peut-on lire sur la photo ci-dessus. Durant tout le week-end, des files d'attente de plusieurs heures se sont formées devant les guichets bancaires des grandes villes grecques. Ce dimanche, plusieurs automates étaient à sec comme l'ont fait remarquer plusieurs personnes sur place. 

Les vacanciers invités à venir avec de l'argent en liquide

Des millions de vacanciers se rendant en Grèce ont été invités dimanche à partir avec suffisamment d'argent liquide dans leurs bagages au moment où la saison touristique commence à battre son plein. Plusieurs pays européens, au premier rang desquels l'Allemagne et la Grande-Bretagne, ont conseillé dimanche à leurs ressortissants en partance pour la Grèce d'emporter suffisamment d'argent liquide pour faire face à des imprévus. 
En Grèce, où le tourisme est le secteur vital d'une économie en perdition, on tentait de rassurer les vacanciers. "Nos clients étrangers n'ont aucun problème avec les transactions financières. Leurs cartes de crédit ne seront pas concernées par un contrôle des capitaux", a assuré Andreas Andreadis, président de la Confédération du tourisme grec. 

2.000 personnes rassemblées en faveur du non au référendum

À lire aussi

Au même moment, près de 2.000 personnes, majoritairement des sympathisants d'extrême gauche, se sont rassemblées devant le parlement à Athènes dimanche soir pour demander aux Grecs de voter contre les mesures soumises au gouvernement d'Alexis Tsipras par les créanciers.
"Non à l'austérité, oui à la solidarité européenne", pouvait-on lire sur les banderoles. Au mégaphone, les manifestants criaient en grec puis en anglais: "nous disons un grand 'non' à cette prison qu'est devenue l'Union Européenne".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/