1 min de lecture Grèce

Grèce : 600 millions d'euros ont été retirés par des habitants craignant un contrôle de capitaux

REPLAY - Athènes ne présentera pas de nouvelle liste de réformes jeudi 18 juin à Bruxelles pour la prochaine réunion de l'Eurogroupe.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Grèce : 600 millions d'euros ont été retirés par des habitants craignant la sortie de l'euro Durée : | Date : La page de l'émission
Alexia Kefalas et Valentin Chatelier

La réunion de l'Eurogroupe qui se tient jeudi 18 juin devrait être tendue entre les représentants grecs et ceux des autres États européens. La Grèce ne présentera en effet aucune liste de nouvelles réformes même si le premier ministre Alexis Tsipras a laissé entendre deux ou trois gestes possibles. Les négociations sur le redressement grec seront rudes.L'Allemagne et d'autres interlocuteurs européens regardent les caisses vides de la Grèce. Alors que certains envisagent un défaut de paiement, d'autres souhaiteraient voir le pays sortir de la zone euro.

À Athènes, la crainte d'une sortie de la zone euro a gagné une partie des habitants. 600 millions d'euros ont par exemple été retirés des banques lundi 15 juin. Ces centaines de millions d'euros enlevés des banques dans la même journée peuvent s'expliquer par la possible mise en place d'un contrôle de capitaux qui pourrait faire suite aux négociations européennes. 

Si on sort de l'euro, je perdrais forcément mon travail

Doros, employé d'une superrete dans le Nord d'Athènes
Partager la citation

Si la grande majorité de la population est plutôt confiante, la crainte de certains concerne également les objets du quotidien. "Ce n'est pas vraiment la panique mais les gens achètent tout par deux : les shampoings, les gels douches, les rasoirs, résume Doros, qui travaille dans une supérette dans le nord d'Athènes. Il faut comprendre qu'ici tout est importé, il n'y a pas d'industries en Grèce. Si on sort de l'euro, je perdrai forcément mon travail". Les médias grecs suivent de près ces négociations et entretiennent un climat d'incertitude. Une incertitude que subissent les Grecs au quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grèce Crise en Grèce Zone euro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants