1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Grande-Bretagne : "Un vent de folie souffle sur le parti travailliste", selon Nicolas Domenach
1 min de lecture

Grande-Bretagne : "Un vent de folie souffle sur le parti travailliste", selon Nicolas Domenach

REPLAY - BILLET - Outre-Manche, Jeremy "le frondeur" Corbyn s'apprête à succéder à Ed Miliband au poste de leader de la principale formation de gauche.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
Crédit : Maxime Villalonga
Grande-Bretagne : "Un vent de folie souffle sur le parti travailliste", selon Nicolas Domenach
03:10
Grande-Bretagne : "Un vent de folie souffle sur le parti travailliste", selon Nicolas Domenach
03:12
Nicolas Domenach & Loïc Farge

"Les Grands-Bretons ont quelque chose de déjanté, d'autant qu'ils roulent à gauche", s'amuse Nicolas Domenach. Mais c'est sur le plan politique que s'étend le journaliste, qui remarque qu'un "vent de folie souffle sur le parti travailliste britannique", dont les adhérents achèvent de voter pour élire un nouveau leader. Le précédent, Ed Miliband, est parti après son cinglant échec aux élections législatives face à David Cameron.

"On avait dit à l'époque que 'Ed le rouge' avait perdu parce qu'il était trop à gauche. Et voilà que le grand favori pour lui succéder est Jeremy 'le frondeur', 'Corbyn Wood', un homme de gauche plus pur et plus dur", décrypte Nicolas Domenach. "Il va jusqu'à dire du bien de Karl Marx et du mal de la Monarchie britannique", poursuit-il.
Aujourd'hui, Jeremy Corbyn est attaqué par la presse et une partie des élus travaillistes, parmi lesquels Tony Blair. "L'ex 'monsieur troisième voie' ne cesse de dénoncer ce dinosaure gauchiste aveugle qui conduirait le parti travailliste à la mort", analyse le journaliste.

Tous les élus de la vieille social-démocratie se sont déchaînés contre ce diplodocus pacifiste sans cravate

Nicolas Domenach
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/