2 min de lecture Mannequinat

Grande-Bretagne : un mannequin demande une loi contre la maigreur dans son métier

Rosie Nelson a 23 ans et vient de lancer une pétition pour alerter sur les dérives de la mode et exiger une loi contre l'extrême minceur en Grande-Bretagne.

Des jambes de mannequins lors d'un défilé illustration.
Des jambes de mannequins lors d'un défilé illustration. Crédit : STR / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Agata Madenska

Elle s'expose certainement à des problèmes mais elle s'en moque. Rosie Nelson, mannequin australien de 23 ans, vient de lancer une pétition pour dénoncer les sacrifices que certains modèles doivent faire pour rester minces. En pleine Fashion week de Londres, elle milite pour l'instauration d'une loi pour protéger les mannequins et interdire les dérives liées au poids.

Tout a commencé l'année dernière pour Rosie Neslon, quand elle a poussé la porte de la plus grande agence de mannequins de Grande-Bretagne. La jeune femme a plu à l'agence mais pour être définitivement admise, on lui a demandé de perdre du poids. Elle est retournée voir l'agence quatre mois plus tard après avoir perdu 5 cm de tour de hanches. Mais la réponse de la personne qui l'a reçue l'a stupéfaite. Ce n'était pas assez, comme elle le raconte dans sa pétition (en anglais) sur le site Change.org. On lui a demandé tout simplement de maigrir "jusqu'à l'os".

L'effet de groupe a un grand impact

C'est à ce moment-là qu'elle a décidé que c'en était trop. Après 10 ans dans l'industrie de la mode, elle a vu et vécu trop de dérives sur le poids. Elle raconte par exemple des séances photo qui duraient plus de dix heures et au cours desquelles aucune nourriture n'était prévue pour les mannequins. Le message était clair, explique-t-elle : "vous ne devez pas manger".

Elle décrit également des colocations de mannequins dans lesquelles personne ne mange. En voyant certaines se priver drastiquement, les autres culpabilisent et font pareil. Ces filles souvent très jeunes sont livrées à elles-mêmes pendant de longues périodes durant laquelle elles n'ont pas de famille ni d'amis à qui se confier. Alors elles suivent les autres tops.

Une loi comme en France

À lire aussi
La mannequin, âgée de 25 ans, est néerlandaise mannequin
Zara : avec son premier mannequin "rond", la marque crée la polémique

Rosie Nelson suggère donc des examens pour vérifier l'état de santé des filles et garçons qui font ce métier. Elle aimerait par-dessus tout qu'une loi soit instaurée pour interdire de faire défiler des mannequins trop minces comme c'est le cas en France. Elle est consciente qu'une telle loi mettrait hors circuit nombre de ses collègues mais c'est, selon elle, le prix à payer.

Konbini rapporte les propos d'un autre mannequin qui estime qu'il serait dangereux de demander un poids minimal en fonction de la taille. Elle redoute que les filles se mettent à se goinfrer quelques jours avant les défilés afin d'être sélectionnées et de mieux reprendre la diète après coup. Il y a quelques semaines, c'est la vidéo d'un mannequin suédois qui avait fait le buzz. Elle montrait son corps, que beaucoup pourraient trouver parfait, et expliquait qu'elle avait été jugée trop grosse par une agence. Sa vidéo a comptabilisé près de 4 millions de vues sur Youtube. L'appel de Rosie Nelson a pour le moment réuni plus de 57.000 signatures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mannequinat Mannequin Minceur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants