2 min de lecture Donald Trump

Gaza : Trump "met en péril la paix dans le monde", cingle la presse

Les médias français sont vent debout contre le président américain, accusé de souffler sur les braises du conflit israélo-palestinien en installant son ambassade à Jérusalem.

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Gaza : Trump "met en péril la paix dans le monde", cingle la presse Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Amandine Begot
Amandine Begot

Les violences commises lundi 14 mai dans la bande de Gaza s'affichent en unes de la plupart des journaux. Libération évoque la détresse des Palestiniens en affichant sur sa première page le cliché d'un homme visiblement grièvement blessé. "Trump s'installe à Jérusalem : au moins 59 morts à Gaza", titre le quotidien en pages intérieures. Le président américain est très largement critiqué ce mardi matin par les éditorialistes.

Dominique Jung, des Dernières Nouvelles d'Alsace, l'accuse d'attiser les flammes du conflit. L'installation de l'ambassade américaine à Jérusalem "est un geste incendiaire dans une région qui ne manque déjà pas de braises", abonde Laurent Marchand dans les colonnes de Ouest-France. Denis Jeambar s'interroge dans Nice-matin : "Que faire avec le président d'un allié historique dont le comportement, de fait, met en péril la paix du monde ?" "C'est une déclaration de guerre au monde musulman", conclut Jean Levallois de La Presse de la Manche.

Édouard Philippe souffle sa première bougie

Le premier anniversaire d'Édouard Philippe à Matignon est également largement discuté dans la presse ce lundi matin. Le Premier ministre accorde un grand entretien au Monde, boutons de manchettes Star Wars aux poignets, note le journal. On peut y lire : "May the force be with you". Édouard Philippe est en effet un grand fan de la saga. Sur le fond, il assume sa politique : "Je suis là pour faire du Macron, pas du Juppé", lance-t-il avant de défendre l'action menée par son gouvernement.

À lire aussi
Manifestation contre le décret migratoire de Donald Trump États-Unis
États-Unis : plus de 500 enfants immigrés toujours détenus par les autorités


Un Premier ministre visiblement heureux. "Je suis chef d'un gouvernement avec lequel j'aime travailler", confie-t-il. Et Contrairement à ce que certains assurent, le remaniement  n'est pas "à l'ordre du jour". À ses amis qui l'imaginent briguer la mairie de Paris en 2020, il répond : "D’autres disent Bordeaux. J’aimerais aussi qu’on parle du Havre… Je ne sais pas si ce sont de vrais amis, mais je vais prendre ça comme une gentillesse !"

Thomas Tuchel officiellement au PSG

L'autre homme du jour : Thomas Tuchel. L'Allemand, futur entraîneur du PSG, s'affiche en une de L'Équipe. Il a d'abord été recruté pour sa personnalité intransigeante et autoritaire, persiflent les mauvaises langues. La direction parisienne souhaite qu"il tienne mieux son vestiaire que l'a fait Unai Emery. Le PSG aurait également été séduit par sa pratique brillante de la langue française.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump États-Unis Gaza
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793388676
Gaza : Trump "met en péril la paix dans le monde", cingle la presse
Gaza : Trump "met en péril la paix dans le monde", cingle la presse
Les médias français sont vent debout contre le président américain, accusé de souffler sur les braises du conflit israélo-palestinien en installant son ambassade à Jérusalem.
https://www.rtl.fr/actu/international/gaza-trump-met-en-peril-la-paix-dans-le-monde-cingle-la-presse-7793388676
2018-05-15 12:11:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GIy0S3MDE5z2HOVVphAwBQ/330v220-2/online/image/2018/0501/7793223306_le-president-americain-donald-trump-le-30-avril-2018.jpg