1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gaza : plus de 1.000 morts et 6.000 blessés en 19 jours
2 min de lecture

Gaza : plus de 1.000 morts et 6.000 blessés en 19 jours

Depuis le début de l'opération "bordure protectrice" le 8 juillet, plus de 1.000 Palestiniens ont été tués et quelque 6.000 autres blessés.

Des immeubles détruits à Gaza City, le 26 juillet 2014.
Des immeubles détruits à Gaza City, le 26 juillet 2014.
Crédit : MAHMUD HAMS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Selon un bilan provisoire des secours palestiniens, plus de 147 cadavres ont été retirés des gravats samedi à la faveur d'un cessez-le-feu de 12 heures, dont au moins 29 dans la banlieue est de Gaza, 13 dans les camps de réfugiés de Deir al-Balah, Bureij et Nousseirat (centre), 32 à Beit Hanoun (nord) et 11 à Khan Younès et Rafah (sud).

Côté israélien, 43 soldats sont morts dans les combats dans et autour de Gaza. Dans la nuit de samedi à dimanche, un soldat de Tsahal a été tué par un obus de mortier près de la bande de Gaza. Les roquettes palestiniennes ont tué trois civils en Israël. Par ailleurs, 136 soldats étaient hospitalisés samedi, dont 7 dans un état grave, ainsi que trois civils.

10% de la population de la bande de Gaza déplacée

Israël a accepté de prolonger unilatéralement une trêve humanitaire jusqu'à dimanche 21h GMT. Mais cette extension a été rejetée par le Hamas qui a repris ses tirs et exige un retrait des troupes israéliennes de la bande de Gaza.

Une vingtaine de roquettes ont été tirées samedi soir et dimanche matin sur le sud d'Israël, auxquelles l'armée israélienne a répondu dans un premier temps par des "tirs d'artilleries localisés".

Carte de la bande de Gaza précisant les abris et les zones que l'armée israélienne a demandé aux civils d'évacuer
Carte de la bande de Gaza précisant les abris et les zones que l'armée israélienne a demandé aux civils d'évacuer
Crédit : Infographie AFP

Les responsables israéliens excluent un retrait de Gaza tant que l'armée israélienne n'aura pas réduit à néant la puissance de feu du Hamas et en particulier détruit son réseau souterrain et ses tunnels, où il dissimule son arsenal, ses centres opérationnels et d'où ses combattants lancent des attaques au coeur de l'État hébreu.

L'Unicef avait évoqué vendredi un bilan d'"au moins 192 enfants" tués à Gaza durant le conflit, tandis que l'Agence pour l'aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) a recensé plus de 160.000 déplacés dans ses bâtiments, soit près de 10% de la population.

Carte de la bande de Gaza avec le nombre de victimes âgées de moins de 18 ans depuis le 8 juillet
Carte de la bande de Gaza avec le nombre de victimes âgées de moins de 18 ans depuis le 8 juillet
Crédit : Infographie AFP
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/