1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gaza : "Israël n'est pas prêt à discuter", dit un géopoliticien
1 min de lecture

Gaza : "Israël n'est pas prêt à discuter", dit un géopoliticien

INVITÉ RTL - Les pressions de la communauté internationale ne suffiront pas à stopper la guerre qui oppose le gouvernement israélien et le Hamas, estime le géopoliticien Frédéric Encel.

Vue de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza
Vue de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza
Crédit : MOHAMMED ABED / AFP
RTL Midi Week end du 03 août 2014
18:14
Conflit israélo-palestinien : "Israël n'est pas prêt à discuter", dit un géopoliticien
03:58
Agnès Bonfillon

L'Union européenne, les États-Unis et la Chine appellent Israël à mettre fin à l'offensive à GazaAu moins dix palestiniens ont été tués, ce dimanche 3 août, dans une nouvelle frappe sur une école de la bande de Gaza, maintenue sous le feu des avions et des canons israéliens. 

Sondage
Gaza : la France a-t-elle les moyens de jouer un rôle dans le conflit ?*

Frédéric Encel, auteur de l'Atlas géopolitique d'Israël, n'est "pas certain que le gouvernement israélien soit prêt à discuter, même indirectement, avec le Hamas. Il accuse le Hamas d'avoir violé à plusieurs reprises le cessez-le-feu. Il faut savoir si la pression de la communauté internationale et des Américains marchera sur les deux parties". 

Éviter les prises d'otages

"L'opinion publique israélienne est satisfaite de la destruction de la menace du Hamas avec les tunnels", estime-t-il en ajoutant qu'"avoir un otage israélien aux mains des Palestiniens, reste la plus grande crainte du gouvernement israélien. Le fonctionnement de l'armée le montre. Il y a une grande prudence de la part des soldats et à chaque fois qu'ils interviennent quelque part, ils sont précédés d'un barrage d'artillerie". 

"De l'autre côté, le Hamas n'a jamais caché sa volonté d'aller capturer des soldats qui représentent une monnaie d'échange importante", rappelle Frédéric Encel.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/