1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gaza : au moins 425 Palestiniens tués depuis le début de l'offensive militaire israélienne
1 min de lecture

Gaza : au moins 425 Palestiniens tués depuis le début de l'offensive militaire israélienne

Selon un dernier bilan, au moins 425 Palestiniens sont morts depuis le début de l'opération militaire israélienne, dont 87 pour la seule journée de dimanche à l'est de Gaza.

Des soldats israéliens à proximité d'un tank Merkava, le 19 juillet 2014 près de la frontière avec la bande de Gaza
Des soldats israéliens à proximité d'un tank Merkava, le 19 juillet 2014 près de la frontière avec la bande de Gaza
La rédaction numérique de RTL & AFP

Au moins 425 Palestiniens ont été tués à Gaza depuis le début de l'offensive militaire israélienne le 8 juillet, a annoncé le porte-parole des services de secours Achraf al-Qoudra. 

87 Palestiniens ont été tués dimanche dans la bande de Gaza, dont 62 dans des frappes sur Chajaya, à l'est de la ville de Gaza, le bombardement le plus meurtrier depuis le début de l'offensive israélienne, selon les services de secours.

En outre, plus de 210 personnes ont été blessées à Chajaya depuis les premières heures de dimanche, a déclaré un responsable de la santé au sein du Hamas, Youssef Abou Rech, lors d'une conférence de presse à l'hôpital Chifa de la ville de Gaza. 

Impossible pour les ambulances de se rendre sur place

Un peu plus tôt, le chef des services de santé locaux, Youssef Abou Reesh, avait annoncé qu'un total de 410 Palestiniens avaient été tués à Gaza, en majorité des civils. Le docteur Abou Reesh a précisé que 50 personnes, parmi lesquelles 17 enfants, 14 femmes et 4 personnes âgées, avaient été tuées dans les bombardements israéliens dimanche sur la banlieue de Chajaya, à l'est de la ville de Gaza.

À lire aussi

Il a mis en garde contre "une catastrophe humanitaire" si les blessés et les morts encore sur place n'étaient évacués rapidement.

Le mouvement islamiste Hamas et Israël ont annoncé avoir accepté une demande du Comité international de la Croix Rouge (CICR) d'observer une trêve humanitaire entre 13h30 et 15h30 (locales) à Chajaya. Les ambulances ne pouvaient plus se rendre dans cette banlieue en raison des pilonnages intensifs menés par l'armée israélienne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/