1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade en Floride : appel à une manifestation pour dénoncer le culte des armes
2 min de lecture

Fusillade en Floride : appel à une manifestation pour dénoncer le culte des armes

Des élèves survivants de la fusillade de Floride ont annoncé qu'ils manifesteraient le 24 mars à Washington pour un contrôle plus strict sur les armes à feu, un débat récurrent que les États-Unis échouent régulièrement à faire avancer.

Des élèves survivants de la fusillade de Floride dénoncent le culte des armes aux États-Unis
Des élèves survivants de la fusillade de Floride dénoncent le culte des armes aux États-Unis
Crédit : AFP / MARK WILSON
Fusillade en Floride : appel à une manifestation pour dénoncer le culte des armes
00:03:07
Philippe Corbé & Loïc Farge

Après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride, la semaine dernière, on sait que le FBI a failli, en ne remontant pas la piste du tireur après avoir pourtant reçu plusieurs informations à son sujet. Et pourtant l'auteur des faits a pu acheter tout à fait légalement son fusil d’assaut. Cette fois pourtant, il est en train de se passer quelque chose de différent.

Car à chaque fois ont revoit les mêmes images, les ambulances, la liste des morts, les veillées, des bougies partout. Des larmes. Pendant ce temps-là, Washington s'agite pendant quelques jours. Les démocrates accusent les Républicains de toucher de l'argent du lobby des armes. Les Républicains accusent les Démocrates de profiter de la tragédie pour remettre en cause le droit constitutionnel de porter des armes. À chaque fois cela relance les ventes d'armes.

C'est comme cela qu'on arrive à cette situation absurde d'un pays qui compte maintenant 15 millions de fusils d'assaut semi-automatiques, donc des armes de guerres, comme ceux qui ont semé mort dans le lycée de Floride, l'église du Texas, le concert de Las Vegas et la boîte de nuit d'Orlando. Et là je ne vous parle que des vingt derniers mois.

"Ça suffit !"

Mais cette fois-ci, quelque chose a changé : les survivants interpellent le reste du pays pour dire "Ça suffit !". L'initiative vient des lycéens qui ont perdu leurs amis, qui ont vu la mort de près, qui profitent de la présence des caméras pour interpeller le reste du pays. Ils disent, simplement : "Nous vous implorons de sauver nos vies".

À écouter aussi

Ils interpellent directement le Président Trump et les Républicains : "C'est indigne de laisser l'avenir du pays mourir", "Comment est ce possible qu'en Floride, comme dans d'autres États, un gamin de 19 ans peut acheter une arme de guerre, mais risque de la prison s'il boit une bière ?".

L'un disait : "Votre job est de nous protéger, et vous avez notre sang sur vos mains", "Vous êtes pour nous ou vous êtes contre nous". Une autre, en larmes, a repris les uns après les autres les arguments des Républicains en clamant à chaque fois, ce sont des "conneries". Ils lancent un appel à une grande marche nationale fin mars.

L'espoir, un mouvement spontané de révolte

Après la tuerie de Newton, dans le Connecticut, il y a un peu plus de cinq ans, beaucoup de gens se sont dit : "Si même après un massacre d'enfants dans leur classe de primaire, il ne se passe rien, c'est qu'il ne se passera jamais rien".

Un pessimisme que combat le sénateur de cet État, qui s'est battu en vain pour durcir le contrôle des armes, et qui dit maintenant que le seul espoir, c'est un mouvement spontané de révolte. Il cite le refus de Rosa Parks, une femme noire, de céder son siège a un blanc dans un bus en 1955, qui a lancé le combat pour le droits civiques.

Il cite aussi la révolte des clients du Stonewall, en 1969, qui ont refusé de se faire tabasser par la police une fois de plus, ce qui a lancé le combat pour le droits des homosexuels. L'histoire dira si c'est la même chose qui est en train de se passer en Floride.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/