1 min de lecture États-Unis

Fusillade en Californie : un ami des tueurs de San Bernardino inculpé pour "complot terroriste"

Le jeune homme de 24 ans a notamment acheté des armes pour le couple à l'origine de l'attentat qui a fait 14 morts à San Bernardino.

La police sur les lieux de la fusillade à San Bernardino, en Californie
La police sur les lieux de la fusillade à San Bernardino, en Californie
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Syed Farook et Tashfeen Malik, le couple qui a tué 14 personnes le 2 décembre dernier en Californie, auraient donc bénéficié d'une aide pour commettre cet attentat. Un ami des deux tueurs de San Bernardino a été arrêté jeudi 17 décembre. Il est accusé d'avoir joué un rôle dans l'attentat. Enrique Marquez, âgé de 24 ans est un ancien voisin de Syed Farook et Tashfeen Malik. Il aurait acheté deux fusils semi-automatiques pour le couple d'origine pakistanaise qui a tué 14 personnes et en a blessé 22 autres. Il a également été inculpé par les autorités fédérales pour "complot terroriste" pour des projets d'attentat avec Farook en 2011 et 2012, selon le département américain de la Justice.

Plusieurs médias américains affirment qu'Enrique Marquez devrait faire l'objet de poursuites et qu'il coopère avec les enquêteurs. D'après le Los Angeles Times, Enrique  Marquez travaillait jusqu'à il y a peu de temps comme gardien dans un hypermarché Wal-Mart et rêvait de rejoindre la marine américaine. Toujours selon le quotidien californien, le jeune homme semblait "fortement influencé par Farook" qui, pourtant réservé, s'était lié d'amitié avec lui et réparait souvent de vieilles voitures avec lui. "Enrique Marquez s'était converti à l'islam, priait dans une mosquée locale et avait épousé une immigrée russe faisant partie de la famille éloignée de Farook", détaille le quotidien.

Syed Farook et Tashfeen Malik ont ouvert le feu au fusil d'assaut le 2 décembre dans un déjeuner de Noël pour employés des services sanitaires du comté de San Bernardino, où travaillait Farook. Ils ont été tués dans un échange de tirs avec la police

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants