1 min de lecture Fukushima

Fukushima : un nouvelle fuite d'eau détectée dans un bâtiment de la centrale

De l'eau a été découverte dans l'un des bâtiments du site nucléaire de Fukushima, un nouvel incident qui accable Tepco.

Un membre de l'AIEA, à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, le 17 février 2015.
Un membre de l'AIEA, à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, le 17 février 2015. Crédit : IAEA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une mare d'eau a été découverte dans un des bâtiments du site nucléaire de Fukushima, au Japon, un nouveau pépin alors que la compagnie s'est déjà fait tancer cette semaine par l'autorité de régulation du secteur.

Vendredi matin vers 11h20 locales (2h20 GMT), un détecteur a signalé la présence d'eau dans le bâtiment de turbine du réacteur numéro 4 du site, ce qu'a confirmé visuellement quelques minutes plus pard un technicien de Tokyo Electric Power (Tepco). Une étendue d'eau de 20 mètres de long sur six de large et d'un centimètre de haut a alors été mesurée.

Des prélèvements sont en cours d'analyse pour évaluer la radioactivité de ce liquide, a précisé Tepco.

Cette fuite survient moins d'une semaine après une autre avarie, en l'occurrence la contamination, certes temporaire mais importante, de l'eau d'un canal traversant le site et descendant vers la mer. Tepco restait d'ailleurs toujours vendredi dans l'incapacité d'expliquer la soudaine montée de rayonnements bêta alors observée.

L'épineux problème de la contamination de l'eau

À lire aussi
Une vue de la centrale de Fukushima prise le 12 novembre 2014 Japon
Fukushima : un ministre désavoué après avoir évoqué le rejet en mer des eaux contaminées

"Je veux que soit bien comprise la cause de cet incident", avait déclaré mercredi le président de l'autorité nucléaire, Shunichi Tanaka, lors d'une réunion diffusée sur internet. Le même s'était en outre agacé qu'il ait fallu une heure et demie après le retentissement d'une alarme pour stopper le courant d'eau vers l'océan Pacifique voisin: "c'est une erreur", avait jugé M. Tanaka.

Le problème de l'eau est un des plus épineux qu'ait à traiter Tepco à Fukushima Daiichi où se mêlent des eaux d'arrosage, des eaux souterraines, des eaux de pluie et où tout ce liquide plus ou moins radioactif doit être géré avec des moyens qui peinent à suivre.

Des centaines et des centaines de réservoirs ont certes déjà été construits dans l'enceinte de la centrale mise en péril par le tsunami du 11 mars, mais les quantités d'eau continuent quotidiennement d'augmenter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fukushima Japon Centrale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants