1 min de lecture Syrie

Frappes contre Daesh : l'armée française pourrait manquer de munitions

Selon le journal "Le Monde", la France a utilisé 680 bombes contre le groupe État islamique et doit se réapprovisionner.

Des ingénieurs de l'armée française installent un missile sur un Rafale posté sur le Charles-de-Gaulle (illustration)
Des ingénieurs de l'armée française installent un missile sur un Rafale posté sur le Charles-de-Gaulle (illustration) Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les stocks de munitions auraient dû tenir jusqu'à fin 2016. Mais avec attentats du 13 novembre et l'intensification des frappes aériennes de l'armée française contre le groupe État islamique, le ministère de la Défense a dû commander en urgence de nouvelles bombes aux industriels américains qui les fabriquent, selon une information du journal Le Monde. Il s'agirait de quelques centaines de bombes guidées GBU, la munition de 250 kg la plus utilisée par les Mirages 2000.

Selon les données officielles, l'armée française a mené "2500 sorties aériennes, 321 frappes et 580 objectifs (ont été) détruits". Mais le quotidien estime pour sa part que Paris a largué 680 bombes depuis le début de l'opération "Chammal" en septembre 2014, dont une majorité cette année.

La plupart des frappes aériennes de la coalition internationale contre l'EI sont menées par Les États-Unis (80%) alors que la France ne contribuerait qu'à hauteur de 5%. À l'occasion de la visite de François Hollande sur le Charles-de-Gaulle, le président français a indiqué que la contribution française était montée à 20% ces dix derniers jours grâce à la présence du porte-avion. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Daesh Bombe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants