1 min de lecture François Hollande

François Hollande : "La crise de la zone euro est derrière nous"

"La crise de la zone euro, je l'ai déjà dit, elle est derrière nous". Alors qu'il assistait à la remise du prix Nobel de la Paix à l'Union Européenne, le président français François Hollande a livré un message optimiste sur l'avenir. Il a également fait part de son point de vue sur l'Italie, où le président du Conseil Mario Monti a annoncé ce week-end son intention de démissionner.

"Maintenant il faut apporter de la croissance"

"La Grèce, nous avons enfin apporté les fonds qu'elle attendait. L'Espagne, nous avons permis au secteur bancaire d'être renfloué. L'Italie, même s'il y a une incertitude politique, je suis sûr que les Italiens vont y répondre, comme il convient". François Hollande a évacué un à un les points chauds évoqués par la presse européenne.

"Tout ce que nous avons à faire, ce n'est plus simplement de sortir de la crise de la zone euro : c'est fait", a-t-il ajouté, après la remise du prix Nobel de la paix à l'Union européenne. Le président de la République a profité de l'occasion pour rappeler son action et miser sur l'avenir. "Depuis six mois je me suis engagé pour régler les problèmes. Mais maintenant il faut sortir de la crise. C'est-à-dire apporter de la croissance, apporter de l'emploi, apporter de la confiance pour les jeunes".
 
Monti a "envie de s'engager pour son pays"

Interrogé sur l'Italie, où le Premier ministre Mario Monti a annoncé sa prochaine démission et où des élections législatives anticipées sont prévues début 2013, François Hollande a là aussi fait part de son optimisme. "Je suis convaincu que ce qui vient de se passer permettra à l'Italie de trouver un gouvernement stable après les élections du mois de février", a-t-il confié. "Et j'ai senti qu'il y avait chez Mario Monti non pas de l'abattement, nullement, mais au contraire de l'envie de s'engager pour son pays", a-t-il souligné. "La place qu'il voudra occuper, ça je n'en sais rien, ce n'est pas à moi de le dire. Mais je l'ai trouvé plutôt mobilisé que désarmé".

En Italie, les rumeurs vont bon train sur l'avenir de l'intéressé, qui pourrait se lancer dans la bataille des législatives contre Silvio Berlusconi. Ce dernier a cependant pour l'instant démenti. "Je n'envisage pas cette question à ce stade", a-t-il répondu lundi à la presse, qui l'interrogeait sur son intention supposée de briguer la présidence du Conseil. "Tous mes efforts sont consacrés à l'achèvement du mandat de l'actuel gouvernement".

Lire la suite
François Hollande Politique Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7755707593
François Hollande : "La crise de la zone euro est derrière nous"
François Hollande : "La crise de la zone euro est derrière nous"
"La crise de la zone euro, je l'ai déjà dit, elle est derrière nous". Alors qu'il assistait à la remise du prix Nobel de la Paix à l'Union Européenne, le président français François Hollande a livré un message optimiste sur l'avenir. Il a également fait part de son point de vue sur l'Italie, où le président du Conseil Mario Monti a annoncé ce week-end son intention de démissionner.
https://www.rtl.fr/actu/international/francois-hollande-la-crise-de-la-zone-euro-est-derriere-nous-7755707593
2012-12-10 18:33:00