1 min de lecture Egypte

François Hollande en Tunisie, berceau des Printemps arabes

Le président de la République se rend dans le pays pionnier des "Printemps arabes", alors que l'Égypte connaît une nouvelle vague de manifestation anti-régime.

François Hollande se rend, jeudi 4 juillet, en Tunisie où des manifestations contre le parti Ennahda ont eu lieu le 1er juillet.
François Hollande se rend, jeudi 4 juillet, en Tunisie où des manifestations contre le parti Ennahda ont eu lieu le 1er juillet. Crédit : AFP / FETHI BELAID
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est la première visite d'un chef d'État français en Tunisie depuis la chute du régime de Ben Ali en janvier 2011. François Hollande entame, jeudi 4 juillet, une visite d'État dans le pays pionnier des Printemps arabes, lui-même en quête de stabilité politique. Une visite marquée inéluctablement par les événements qui secouent ces derniers jours l’Égypte.

Selon le porte-parole diplomatique de l'Élysée, Romain Nadal, le chef de l'État français "s'apprête naturellement à évoquer en Tunisie les autres printemps arabes, en Syrie, en Libye et en Egypte". Attendu à la mi-journée, François Hollande sera accueilli par son homologue tunisien Moncef Marzouki avant de multiplier les rencontres avec les différentes forces politiques du pays.

Transition démocratique

Vendredi, au deuxième et dernier jour de ce déplacement, il adressera depuis la tribune de l'Assemblée nationale constituante (ANC) un "message d'encouragement" aux parlementaires tunisiens qui peinent depuis plus d'un an et demi à doter leur pays d'institutions politiques pérennes et stables.

À lire aussi
Des avions de la British Airways le 10 janvier 2017. Egypte
British Airways suspend ses vols vers le Caire pour des raisons de sécurité

Pour Paris, la Tunisie possède les atouts nécessaires pour réussir sa transition démocratique. "S'il y a un pays où ce qu'on a appelé le Printemps arabe a le plus de chances de réussir, c'est probablement la Tunisie", a déclaré mardi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

Absence de Manuel Valls

"C'est un pays qui n'est pas très grand, qui a un niveau de développement important, où il y a une tradition du respect de la femme qui est importante, un pays qui a des ressources économiques, mais il faut l'aider", a-t-il ajouté.

François Hollande sera accompagné de Valérie Trierweiler, sa compagne, ainsi que d'une dizaine de ministres. Un absent de marque : Manuel Valls. Le ministre de l'Intérieur s'était attiré les foudres du parti islamiste au pouvoir Ennhada pour avoir mis en garde contre la montée d'un "fascisme islamique" au lendemain de l'assassinat de l'opposant tunisien Chokri Belaïd, le 6 février à Tunis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Egypte François Hollande Tunisie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762850742
François Hollande en Tunisie, berceau des Printemps arabes
François Hollande en Tunisie, berceau des Printemps arabes
Le président de la République se rend dans le pays pionnier des "Printemps arabes", alors que l'Égypte connaît une nouvelle vague de manifestation anti-régime.
https://www.rtl.fr/actu/international/francois-hollande-en-tunisie-berceau-des-printemps-arabes-7762850742
2013-07-04 08:03:28
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1ob0Moba2I5qPQSDxxjmcQ/330v220-2/online/image/2013/0704/7762850647_francois-hollande-se-rend-jeudi-4-juillet-en-tunisie-ou-des-manifestations-contre-le-parti-ennahda-ont-eu-lieu-le-1er-juillet.jpg