1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. François Hollande demande à l'Arabie Saoudite de ne pas exécuter Ali al-Nimr
1 min de lecture

François Hollande demande à l'Arabie Saoudite de ne pas exécuter Ali al-Nimr

Le président de la République François Hollande a exhorté l'Arabie Saoudite de "renoncer à l'exécution" du jeune chiite Ali al-Nimr.

François Hollande, le 23 septembre 2015 à Bruxelles
François Hollande, le 23 septembre 2015 à Bruxelles
Crédit : AFP
Julien Quelen & AFP

Condamné à mort par le gouvernement saoudien pour avoir contesté la monarchie, Ali al-Nimr, un jeune chiite originaire de l'est du Royaume doit être décapité dans les prochaines heures. Selon les termes d'un procès dont les tenants et les aboutissants n'ont pas été révélés, le jeune homme de 20 ans aurait fait partie d'une organisation terroriste et se serait violemment opposé aux forces de l'ordre alors qu'il était âgé de 17 ans. 

Ce mercredi, lors d'une conférence de presse à l'issue d'un Conseil européen sur les réfugiés, le président de la République François Hollande a demandé à l'Arabie Saoudite de revoir sa position et de "renoncer" à son exécution. "Je demande à l'Arabie Saoudite de renoncer à cette exécution au nom de ce principe essentiel que la peine de mort doit être abolie et les exécutions empêchées", a-t-il ainsi déclaré. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/