1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Fillon admet avoir utilisé un avion de Moubarak en vacances

Scandale en vue ? Alors que Michèle Alliot-Marie est empêtrée dans une polémique autour de l'utilisation d'un jet privé pour des vacances en Tunisie, François Fillon reconnaît lui aussi avoir utilisé, avec sa femme et ses enfants, un avion du gouvernement égyptien pendant des vacances. Le Premier ministre a utilisé pendant ses vacances de fin d'année en Égypte un avion "de la flotte gouvernementale égyptienne" pour se rendre d'Assouan à Abou-Simbel, a annoncé Matignon mardi, dans un communiqué confirmant des informations du "Canard enchaîné" de cette semaine. Réagissant à l'information, la première secrétaire du PS Martine Aubry a dit sa consternation de voir "combien le gouvernement a perdu le sens de l'esprit public". Des "pratiques de courtoisie d'Etat à Etat", selon l'entourage de François Fillon.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Marie-Bénédicte Allaire

François Fillon a annoncé mardi avoir été hébergé et avoir emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne lors de ses vacances de fin d'année en Egypte. Il précise dans un communiqué avoir effectué une sortie en bateau sur le Nil "dans les mêmes conditions" pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité un temple. "Lors de ce voyage en Egypte, le Premier ministre a rencontré le président Hosni Moubarak, le 30 décembre 2010, à Assouan", ajoute le texte.

François Fillon a séjourné en Egypte du 26 décembre au 2 janvier, trois semaines avant le début des manifestations contre le régime.

"Après 'Air Ben Ali', voici 'Air Moubarak'", a lancé le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles, tandis que le NPA a demandé le départ pur et simple du  Premier ministre. La ministre des Sports, Chantal Jouanno, a déploré "la politique de caniveau" à l'encontre de François Fillon.
 
François Fillon a réaffirmé mardi "tout son soutien" à la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, mise en cause pour ses vacances en Tunisie, assurant qu'elle avait aussi celui de Nicolas Sarkozy, selon des participants à la réunion hebdomadaire des députés UMP. Selon ces sources, le patron des députés UMP, Christian Jacob, avait auparavant lui aussi apporté son soutien à la chef de la diplomatie, en la faisant applaudir deux fois par les députés UMP réunis salle Colbert, à l'Assemblée nationale.

Depuis la confirmation de l'existence d'un deuxième voyage en décembre dans le jet privé d'un homme d'affaires tunisien qui serait associé au régime du président déchu Zine Ben Ali, la ministre des Affaires étrangères subit une nouvelle salve d'attaques. Tout en lâchant du lest, elle a déclaré qu'elle ne partirait pas.

Ecoutez aussi sur RTL.fr : Les ministres doivent-ils être irréprochables même pendant leurs vacances privées ?

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Gouvernement Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants