4 min de lecture États-Unis

Explosion au Texas : accident ou attentat ?

Alors que les États-Unis sont encore sous le choc de l'attentat du marathon de Boston survenu lundi, une violente explosion a secoué une usine d'engrais à West, près de Waco au Texas, mercredi dans la soirée. Un premier bilan fait état de 35 morts. De source hospitalière, au moins 172 personnes ont été admises au milieu de la nuit et plus d'une vingtaine seraient dans un état critique. L'explosion aurait-elle pu être prévenue ?

Emilie Laystary Journaliste RTL

Mauvais karma pour les États-Unis : tandis qu'un attentat est venu tragiquement interrompre le marathon de Boston en début de semaine, le pays traverse un nouveau drame, à peine 48h après, avec l'explosion d'une usine d'engrais au Texas, mercredi dans la soirée.

Le devoir de réserve

Outre-Atlantique, personne ne peut encore dire si la violente explosion qui a ravagé le complexe d'engrais chimique de la ville de West a été préméditée ou non.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les chaînes américaines se sont contentées de rassembler les informations sur la tragédie, pour l'instant décrite comme "l'explosion d'une bombe atomique" par le maire. Se gardant de semer la panique, les médias américains se bornent pour le moment à recueillir les témoignages et les images de l'explosion - dont celles filmées par une famille dans une voiture garée non loin des lieux du drame, qui fait actuellement le tour du web.

À lire aussi
La canicule (illustration) États-Unis
États-Unis : la canicule a déjà fait trois morts

Aux alentours de l'usine, de nombreux bâtiments ont été endommagés, parmi lesquels une école et une maison de retraite. Selon le maire de West, Tommy Muska, de 60 à 80 habitations auraient été soufflées par la déflagration. Pour l'heure, l'origine de l'explosion reste donc encore inconnue, mais le représentant du Texas, Bill Flores, ne veut se résoudre à croire à un acte terroriste :

Je n'imagine même pas un sabotage

Le représentant du Texas, Bill Flores
Partager la citation

La piste de l'accident : l'usine n'a pas été contrôlée depuis 2006

Il faut rappeler que l'usine d'engrais West Fertilizer avait déjà été épinglée par les autorités fédérales il y a quelques années. En effet, le 14 août 2006, le site qui appartient à l'entreprise familiale Adair Grain Inc., a écopé d'une amende symbolique de 2300 dollars (soit environ 1760 euros) de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) pour absence de mise en place d'un plan de gestion des risques conforme aux normes.

En juin de la même année, la Commission de la qualité de l'environnement du Texas avait dû ouvrir une enquête, suite à une plainte déposée par un riverain s'inquiétant de la forte odeur d'ammoniac qui émanait du site. D'après The Dallas Morning News, qui cite des documents internes, les régulateurs savaient que l'usine stockait de l'ammoniac dans deux réservoirs tout près d'une route publique. Mais dans le cadre de l'enquête, les dirigeants du site ont assuré que les émissions des réservoirs ne représentaient aucun danger. La Commission a finalement exigé que l'entreprise construise un mur entre les deux réservoirs et la route, puis lui a délivré un permis le 12 décembre 2006 pour ces réservoirs.

Un document qui recense les contrôles d'usines à engrais du Texas... et montre que West Fertilizer n'a pas été récemment inspecté
Un document qui recense les contrôles d'usines à engrais du Texas... et montre que West Fertilizer n'a pas été récemment inspecté

Depuis ces événements datant de 2006, l'usine n'a plus été inspectée. En effet, le journaliste Mike Elk (de These Times Magazine) attire l'attention sur ce document, qui montre que seules six usines à engrais du Texas ont été contrôlées ces cinq dernières années... et West Fertilizer n'en fait pas partie.

La piste de l'attentat : le 19 avril, date clé de l'histoire du terrorisme intérieur aux États-Unis

Sans pour autant tomber dans l'écueil de l'interprétation abusive, il faut également noter que le nom de la ville de Waco est synonyme de deux drames, dans la mémoire des américains.

D'abord, parce que le 19 avril marque le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte dans cette ville. Le FBI avait encerclé pendant plus de 50 jours la ferme des Davidiens menés par leur gourou David Koresh, avant de donner l'assaut. Au total, 76 personnes avaient perdu la vie dans l'attaque.

Mais surtout, parce que deux ans plus tard, une bombe avait tué 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral à Oklahoma. Cet attentat a longtemps été considéré comme le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis, jusqu'au 11 septembre. Son auteur était Timothy McVeigh, un sympathisant du Mouvement des Miliciens, une organisation d'extrême droite. L'homme avait parlé de vengeance du siège de Waco pour justifier son action. L'explosif qu'il avait utilisé était à base d'ammoniac... le même qui a enflammé l'usine d'engrais West Fertilizer.

Le spectre du nuage toxique

La puissante explosion survenue a été enregistrée avec la même force qu'un séisme de magnitude 2,1, a indiqué jeudi le Centre américain de géophysique (USGS). Selon ces experts, la secousse a été ressentie jusqu'à 80 kilomètres de distance du lieu de l'incident.

La magnitude ne mesure que le mouvement du sol, pas le souffle propagé en surface, donc elle est substantiellement moindre que ne l'a été l'évènement en lui-même

L'USGS
Partager la citation

Pour l'heure, les habitants de West craignent la formation d'un nuage toxique au dessus de leur ville.

Explosion à West
Explosion à West

Une peur qui n'est pas sans faire écho à notre feuilleton français, l'explosion de l'usine AZF, à Toulouse, qui a fait 31 morts et 2.500 blessés suite au "mélange malencontreux" de produits incompatibles, en 2001.

Lire la suite
États-Unis Accident Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760555218
Explosion au Texas : accident ou attentat ?
Explosion au Texas : accident ou attentat ?
Alors que les États-Unis sont encore sous le choc de l'attentat du marathon de Boston survenu lundi, une violente explosion a secoué une usine d'engrais à West, près de Waco au Texas, mercredi dans la soirée. Un premier bilan fait état de 35 morts. De source hospitalière, au moins 172 personnes ont été admises au milieu de la nuit et plus d'une vingtaine seraient dans un état critique. L'explosion aurait-elle pu être prévenue ?
https://www.rtl.fr/actu/international/explosion-au-texas-accident-ou-attentat-7760555218
2013-04-18 14:39:00