1 min de lecture Économie

Euro : le ministre des Finances grec s'oppose au referendum

Le ministre des Finances grec vire de bord. Il s'est déclaré jeudi matin opposé à un referendum sur l'euro en Grèce. "La place du peuple grec dans l'euro est une conquête historique du peuple grec qui ne peut pas être mise en question. Ceci ne peut pas dépendre d'un referendum" a déclaré Evangélos Vénizélos dans un communiqué diffusé à son retour de Cannes après la rencontre du Premier ministre grec Georges Papandréou avec les leaders européens et du FMI réunis pour le G20.

Le ministre grec des Finances Evangélos Vénizélos (à gauche) et le Premier ministre grec George Papandréou à Bruxelles le 27 octobre 2011
Le ministre grec des Finances Evangélos Vénizélos (à gauche) et le Premier ministre grec George Papandréou à Bruxelles le 27 octobre 2011 Crédit : AFP / Georges Gobet
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Gwendoline Debono

La zone euro s'efforce de faire en sorte de ne pas souffrir d'une éventuelle sortie de la Grèce de la monnaie unique, a par ailleurs déclaré le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker. Il a ajouté qu'il souhaitait que la Grèce reste dans la zone euro, mais que cela ne pouvait se faire à tout prix. "Nous travaillons sur la façon de nous assurer qu'il n'y aura pas de désastre pour la population en Allemagne, au Luxembourg, dans la zone euro. Nous somme absolument préparés à la situation", a-t-il déclaré à la ZDF.

Les Européens ont sommé mercredi soir la Grèce de dire, lors de son référendum début décembre, si elle veut rester dans la zone euro, et ont décidé de lui couper les vivres tant qu'elle n'aura pas appliqué le plan de sauvetage de la zone euro.

"Il est clair que la question qui se trouve posée, c'est celle de l'avenir européen de la Grèce. La Grèce veut elle rester ou non dans le zone euro ?", a déclaré devant la presse le président français Nicolas Sarkozy, au terme d'un mini-sommet de crise à Cannes (sud-est) avec les principaux dirigeants européens et le Fonds monétaire international (FMI), auquel le Premier ministre grec Georges Papandréou avait été convoqué.

Le Président français a prévenu que les Européens et le FMI ne pourraient pas "verser le moindre centime" à la Grèce tant qu'elle n'aurait pas "adopté l'ensemble" du plan anticrise européen et tant que "toute incertitude sur l'issue du référendum" n'aurait pas été "levée".

"Si le peuple grec dit qu'il ne souhaite pas" que son pays reste dans la zone euro, "nous le respecterons mais nous n'abandonnerons pas l'euro", a assuré la chancelière allemande Angela Merkel, lors d'une conférence de presse commune avec le président français à Cannes.

Un vote de confiance au parlement grec, réclamé par Georges Papandréou, sur l'accord européen de désendettement est prévu vendredi. Avant la déclaration de monsieur Vénizélos, poids-lourd du Pasok, le Premier ministre pouvait mathématiquement espérer le remporter malgré la majorité érodée dont dispose le parti socialiste au Parlement (152 sièges sur 300).

Le parlement grec et la carrière du premier ministre Papandréou

Lire la suite
Économie Crise économique France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7731869029
Euro : le ministre des Finances grec s'oppose au referendum
Euro : le ministre des Finances grec s'oppose au referendum
Le ministre des Finances grec vire de bord. Il s'est déclaré jeudi matin opposé à un referendum sur l'euro en Grèce. "La place du peuple grec dans l'euro est une conquête historique du peuple grec qui ne peut pas être mise en question. Ceci ne peut pas dépendre d'un referendum" a déclaré Evangélos Vénizélos dans un communiqué diffusé à son retour de Cannes après la rencontre du Premier ministre grec Georges Papandréou avec les leaders européens et du FMI réunis pour le G20.
https://www.rtl.fr/actu/international/euro-le-ministre-des-finances-grec-s-oppose-au-referendum-7731869029
2011-11-03 09:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QcJkOqpp5EAyo_hihUNfhg/330v220-2/online/image/2011/1103/7731869878_le-ministre-grec-des-finances-evangelos-venizelos-a-gauche-et-le-premier-ministre-grec-george-papandreou-a-bruxelles-le-27-octobre-2011.jpg