1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Trump refuse toute concession sur son décret anti-immigration

INVITÉ RTL - Le président américain a posté une série de tweets ce lundi 4 juin dans lesquels il demande à la Cour suprême américaine de faire passer son décret anti-immigration sans en édulcorer la teneur.

Donald Trump
Donald Trump Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Clémence Bauduin

Trump toujours en toupie depuis l’attentat de Londres. Le président américain a lâché une salve de tweets ce 5 juin. Il était tôt en Amérique de l'Est lorsqu'il a publié une série d'arguments visant à défendre, comme il le fait depuis l’attentat de Londres, son "travel ban", son décret sur l'immigration. La Maison Blanche évite soigneusement d’utiliser le mot "travel ban" car ses conseillers savent que cela est illégal, cette promesse du président étant contraire au droit américain.

Dans ses tweets, Donald Trump dit regretter que son ministère de la Justice ait présenté à la Cour Suprême une version édulcorée, "politiquement correcte", du texte. Le président affirme qu’il se moque de ce que disent les juristes et les cours. Il insiste : il veut un travel ban. Il accuse les cours d’être lentes et politisées, et appelle à ce que ce soit la version "dure" qui soit examinée par le Cour Suprême.

S’il voulait faire exploser en vol la chance minime de voir son décret, déjà cassé par deux cours fédérales, rétabli par la Cour Suprême, Donald Trump ne s'y prendrait pas autrement. Il vient de faire exploser, ce 5 juin au matin, l’argumentaire juridique de la Maison Blanche. Cela est devenu tellement embarrassant que Kellyane Conway, conseillère de Trump, demande ce même lundi que les journalistes ne traitent plus aussi attentivement les tweets du président. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Immigration
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants