1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Dallas : 5 policiers tués lors d'un rassemblement dénonçant les violences policières
3 min de lecture

Dallas : 5 policiers tués lors d'un rassemblement dénonçant les violences policières

Les force de l'ordre ont été ciblées lors d'un rassemblement contre les violences policières à Dallas, après deux homicides successifs commis par des policiers sur des afro-américains. Trois suspects ont été interpellés, tandis qu'un tireur, désormais identifié, a été abattu par la police après s'être retranché dans un parking.

Une voiture de police à Dallas aux États-Unis, le 7 juillet 2016. (illustration)
Une voiture de police à Dallas aux États-Unis, le 7 juillet 2016. (illustration)
Crédit : Smiley N. Pool/AP/SIPA
Geoffroy Lang & Eléanor Douet & AFP

La ville de Dallas (Texas) est en proie à la panique depuis plusieurs heures ce vendredi 8 juillet. Cinq policiers ont été abattus par des tirs jeudi 7 juillet, pendant un rassemblement à Dallas pour protester contre la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l'ordre, a indiqué le chef de la police de cette ville du sud des États-Unis.

"Ce soir, il semble que deux snipers ont tiré sur 10 policiers depuis une position en hauteur pendant une manifestation (...) Quatre policiers sont décédés [lors d'un premier bilan] et trois sont dans un état critique", avait indiqué le chef de la police dans un communiqué plus tôt dans la nuit, ajoutant que deux autres étaient plus légèrement blessés. Outre les cinq policiers tués, sept agents et un civil ont été blessés, selon les autorités. 

3 suspects interpellés et un forcené abattu

Les forces de l'ordre ont tenté de négocier avec un suspect armé retranché dans un bâtiment de la ville. L'individu avait indiqué que des bombes ont été placées "partout" dans la ville, tout en annonçant aux négociateurs que "la fin est proche". "Le suspect a dit qu'il en voulait aux Blancs, qu'il voulait tuer des Blancs, en particulier des policiers blancs", a indiqué David Brown, le chef de la police. Les équipes d'intervention de la police, SWAT, ont finalement tué le forcené grâce à un robot télécommandé porteur d'une bombe. Deux colis suspects auraient été détectés sur place. Toujours selon la police, le tireur, désormais identifié comme Micah Johnson, 25 ans, n'était affilié à aucun groupuscule. L'homme était originaire de Mesquite, commune de la banlieue de Dallas.

La police de Dallas a déjà annoncé que trois autres suspects avaient déjà été interpellés : le premier s'est rendu de lui-même après la diffusion de son portrait photo, avant d'être relâché un peu plus tard par la police. Le deuxième a été interpellé après un échange de coups de feu avec un équipe d'intervention de la police. Un paquet piégé aurait également été retrouvé à proximité de ce suspect et une équipe de déminage a été dépêchée sur place.

À lire aussi

Enfin une femme a également été interpellée dans des circonstances pour le moment inconnues. La police de Dallas a fait savoir que les trois individus étaient peu coopératifs pour le moment. La police affirme ne pas être certaine d'avoir localisé tous les suspects. Le maire de la ville invite les habitants à la prudence.

Un rassemblement contre les violences policières

Le rassemblement "Black Lives Matter" à Dallas protestait contre la mort, en une semaine seulement, de deux hommes noirs, abattus par les forces de police américaines. Selon les chaînes de télévision locales, les tirs se sont produits jeudi soir peu après la fin d'un rassemblement pour protester après la mort de deux hommes noirs abattus par la police cette semaine, l'un en Louisiane (sud), l'autre dans le Minnesota (nord).

Lundi soir, c'est Alton Sterling, 37 ans, qui avait été tué par les forces de l'ordre à Bâton-Rouge, puis le 7 juillet, c'est Philando Castile, 32 ans, qui a été abattu par la police à Minneapolis. Le président des États-Unis Barack Obama a appelé vendredi la police américaine à se réformer, après ces morts qui ont rouvert le débat sur les brutalités policières aux États-Unis, à son arrivée à Varsovie, où il doit participer à un sommet de l'OTAN.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/