1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : sa peine de mort annulée 40 minutes avant l'exécution
2 min de lecture

États-Unis : sa peine de mort annulée 40 minutes avant l'exécution

Bart Whitaker devait être exécuté pour avoir organisé l'assassinat de sa famille, dans lequel sa mère et son frère ont perdu la vie, en 2003. Son père, qui a survécu à la tentative de meurtre, se battait pour que son fils ne soit pas exécuté.

Kent Whitaker et son fils Bart, condamné pour avoir planifié le meurtre de sa famille
Kent Whitaker et son fils Bart, condamné pour avoir planifié le meurtre de sa famille
Crédit : FAMILY HANDOUT / AFP
Thibaut Deleaz

Sauvé à la dernière minute. Bart Whitaker devait être exécuté jeudi 22 février au Texas (États-Unis) pour avoir organisé le meurtre de sa famille, mais le gouverneur Greg Abbott a annoncé avoir commué sa peine 40 minutes avant l'exécution. 

C'est le père de Bart Whitaker qui avait milité pour que son fils ne soit pas exécuté. Kent Whitaker était pourtant également visé par l'assassinat planifié par son fils, qui a coûté la vie à sa femme et son autre fils.

En décembre 2003, Bart Whitaker emmène sa famille dîner au restaurant pour fêter son diplôme d'université. Les photos prises ce soir-là les montrent souriants, mais il sait déjà qu'un tireur attend chez lui le retour de la famille pour les tuer.

Lorsqu'ils rentrent chez eux, son frère Kevin ouvre la porte le premier. Il reçoit une balle dans la poitrine et s'effondre. Sa mère Tricia entre à son tour et est également tuée. Le père Kent reçoit une balle dans l'épaule mais survit. Pour faire diversion, Bart se fait tirer dans le bras.

Insoupçonné pendant un an et demi

À lire aussi

Pendant un an et demi, la police enquête et Bart Whitaker est loin d'être soupçonné. L'histoire bascule en août 2005, quand Steven Champagne se présente au commissariat et confesse avoir participé à la planification du crime, et livre le nom de Chris Brashear, le colocataire de Bart qui a tiré sur la famille. 

Je voulais qu'ils meurent

Bart Whitaker

"Je voulais qu'ils meurent, c'était mon idée", avait confessé Bart Whitaker dans une interview sur ABC en 2009. Il avait promis beaucoup d'argent à ses amis pour qu'ils l'aident à réaliser l'assassinat.

Neuf ans plus tard, c'est son père qui témoigne sur ABC le 23 février 2018. Il dit avoir pardonné son fils, car il a vu "tellement de changement chez lui". "Il est incarcéré depuis 11 ans, explique-t-il. Il a fait beaucoup de travail avec lui-même et s'est battu pour découvrir ce qui s'était passé dans sa tête."

Kent Whitaker s'est donc battu pendant des années pour sauver son fils, condamné à la peine de mort en 2007. Sa peine a été commuée in extremis jeudi 22 février, en une peine de prison à perpétuité.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.