1 min de lecture Amérique du Nord

États-Unis : quand Donald Trump attaque une journaliste "au faible QI"

REPLAY - Toute l'Amérique s'est habituée à ce que le président Trump publie jour après jour des insultes sur Twitter. Mais cette fois il a choqué, y compris des dirigeants de son parti.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
États-Unis : quand Donald Trump attaque une journaliste "au faible QI" Crédit Image : Brendan Smialowski / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Donald Trump tweete souvent le matin. Pour commenter ce qu'il lit dans les journaux ou ce qu'il voit à la télévision. Presque tous les jours, il critique les journalistes en les accusant de "fake news" (fausses informations) et fait la promotion de sa matinale préférée, celle de Fox News. Mais cette fois, jeudi 29 juin, il est allé beaucoup plus loin. Donald Trump a posté deux tweets concernant la journaliste Mika Brzezinski qui présente la matinale télé d'une chaîne d'info. Il l'a traitée de "folle au faible QI" et se moque de son "lifting".

Certes cette journaliste a souvent un ton assez sévère sur les premiers mois de Trump, mais ce n'est pas une raison de l'attaquer sur son physique. Encore moins de mettre en cause son intelligence et sa santé mentale.

Mika Brzezinski est la fille d'un des plus grands diplomates de l'histoire américaine. Elle coprésente l'émission avec son compagnon, qui est un ancien parlementaire républicain.

À lire aussi
Des enquêteurs sont à la recherche de restes humains dans les ruines brûlées d'une maison à Paradise, en Californie le 12 novembre 2018. États-Unis
Incendie en Californie : seuls quatre corps identifiés parmi les 42 victimes

Ces tweets ont provoqué une indignation. Le mot est à la "une" du journal le Daily News, avec un aigle (symbole national) qui baisse la tête.

Beaucoup d'Américains ne prêtent plus vraiment attention aux tweets injurieux du président, mais cette fois il a choqué, y compris des gens de son camp. Le speaker de la Chambre - le troisième personnage du pays -, un républicain, dit que ces commentaires ne sont pas dignes d'un président et plusieurs parlementaires républicains ont écrit sur Twitter "Stop it !" ("Arrêtez ça !"). Alors même que le président cherche à les amadouer en ce moment pour les convaincre de voter la réforme de l'assurance maladie controversée.

Beaucoup de républicains, qui se sont accommodées des excès du président, qui ont appris à fermer les yeux, sont cette fois outrés par ces commentaires dégradants sur une femme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique du Nord États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789161883
États-Unis : quand Donald Trump attaque une journaliste "au faible QI"
États-Unis : quand Donald Trump attaque une journaliste "au faible QI"
REPLAY - Toute l'Amérique s'est habituée à ce que le président Trump publie jour après jour des insultes sur Twitter. Mais cette fois il a choqué, y compris des dirigeants de son parti.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-quand-donald-trump-attaque-une-journaliste-au-faible-qi-7789161883
2017-06-30 06:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2z63wEMFDgJnw3h4Lr2gLw/330v220-2/online/image/2017/0414/7788131599_trump.jpg