1 min de lecture États-Unis

États-Unis : pour McCain, "Poutine est la plus importante des menaces, devant Daesh"

Le républicain estime que si "l'État islamique peut faire des choses terribles (...), ce sont les Russes qui essaient, ont essayé de détruire les fondements mêmes de la démocratie".

Le sénateur républicain John McCain,le 9 février 2017
Le sénateur républicain John McCain,le 9 février 2017 Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Le feuilleton des possibles ingérences de Moscou pendant la campagne présidentielle américaine continue outre-Atlantique. Il y a quelques jours, le Washington Post mettait en difficulté le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, qui aurait tenté d'établir un canal de communication secret avec la Russie pendant la période de transition entre la victoire de son beau-père le 8 novembre dernier et sa prise de fonction, le 20 janvier. Des soupçons qui ont fait réagir le sénateur républicain John McCain. "Je sais que certains responsables de l'administration disent 'et bien c'est une procédure standard'. Je ne crois pas que ce soit une procédure standard avant l'investiture d'un président des États-Unis, de la part de quelqu'un qui n'occupe aucun poste officiel"; a fustigé l'ancien candidat à la présidentielle.

Mais John McCain ne s'est pas arrêté là. Actuellement en visite en Australie, il a ainsi déclaré que les ingérences présumées de Moscou dans les élections étrangères constituaient un danger pour la démocratie. "Je crois que Vladimir Poutine est la première et la plus importante des menaces, devant l'État islamique", a-t-il dit lundi 29 mai au soir. "Je pense que l'EI peut faire des choses terribles (...) mais ce sont les Russes qui essaient, qui ont essayé, de détruire les fondements mêmes de la démocratie, et notamment de changer le résultat d'une élection américaine", a dénoncé le sénateur. 

"Je n'ai aucune preuve qu'ils aient réussi, mais ils ont essayé et ils essaient encore. Ils viennent juste d'essayer d'influencer le résultat de l'élection française", a poursuivi John McCain, faisant référence aux piratages informatiques subis par l'équipe d'Emmanuel Macron pendant la campagne électorale française, qui pourraient être attribués à des hackers russes. "Donc je considère Vladimir Poutine, qui a démembré l'Ukraine, une nation souveraine, qui met la pression sur la Baltique, je considère les Russes comme le plus grand défi auquel nous sommes confrontés", a conclu le républicain, connu pour ses prises de positions récurrentes envers Donald Trump. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis John McCain Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788765712
États-Unis : pour McCain, "Poutine est la plus importante des menaces, devant Daesh"
États-Unis : pour McCain, "Poutine est la plus importante des menaces, devant Daesh"
Le républicain estime que si "l'État islamique peut faire des choses terribles (...), ce sont les Russes qui essaient, ont essayé de détruire les fondements mêmes de la démocratie".
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-pour-mccain-poutine-est-la-plus-importante-des-menaces-devant-daesh-7788765712
2017-05-30 15:29:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4uTrLgn6bayjUyqL72mfhw/330v220-2/online/image/2017/0313/7787656350_mccain.jpg