1 min de lecture États-Unis

Las Vegas : 59 morts et plus de 500 blessés dans la fusillade au Mandalay Bay

La police a annoncé avoir abattu le suspect dans la fusillade qui a fait au moins 59 morts et plus de 500 blessés à Las Vegas.

Des participants à un concert à Las Vegas fuient après que des coups de feu aient été tirés
Des participants à un concert à Las Vegas fuient après que des coups de feu aient été tirés Crédit : David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Au moins 59 personnes ont été tuées et plus de 500 blessées par un tireur lors d'un concert en plein air à l'hôtel-casino Mandala Bay où se trouvaient 22.000 spectateurs, dimanche 1er octobre (heure locale), selon le shérif du comté Las Vegas. Le suspect, qui se trouvait au 32e étage du Mandala Bay, s'est vraisemblablement tué avant l'arrivée des forces de l'ordre dans la chambre d'hôtel où il se trouvait, a annoncé le shérif de la ville. Il a été identifié comme Stephen Paddock, un homme blanc de 64 ans et habitant de Mesquite, ville située à 80 km nord-est de Las Vegas. Les enquêteurs parlent d’un "loup solitaire". Les autorités interrogent une femme de 62 ans, Marylou Danley, qui serait la compagne ou la colocataire de l'assaillant.

Le nom du tireur a été passé à travers les registres du FBI, de la CIA, des autres agences, il ne semble pas, à ce stade, avoir de connexions ou de contact avec des groupes terroristes internationaux. Mais les enquêteurs n’excluent pas ce qu’on appelle aux États-Unis du terrorisme domestique, c’est-à-dire un individu qui passe à l’acte pour des raisons politiques, autres que le terrorisme international. 

D'après l'organe de propagande de Daesh, qui a revendiqué cette tuerie de masse moins de 24 heures après, cet homme se serait converti à l'islam "il y a plusieurs mois" et serait devenu l'un des "soldats" de l'organisation terroriste. Une piste qui n'est pas encore confirmée par les autorités.

Ce bilan, bien que provisoire, fait de cette fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, devant celle du Pulse à Orlando, le 12 juin 2016 où 49 personnes avaient été tuées et celle de Virginia Tech (32 morts) en avril 2007.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Las Vegas Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants