1 min de lecture États-Unis

États-Unis : Obama promet un "message clair" à Poutine et met Trump en garde

Barack Obama a appelé Donald Trump à placer l'intérêt du pays avant les querelles partisanes.

Barack Obama lors d'une conférence de presse, lundi 14 novembre 2016 à Washington.
Barack Obama lors d'une conférence de presse, lundi 14 novembre 2016 à Washington. Crédit : SAUL LOEB / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Barack Obama a promis vendredi 16 décembre d'envoyer un "message clair" à la Russie après les cyberattaques qui ont perturbé l'élection américaine et appelé son successeur républicain Donald Trump à placer l'intérêt du pays avant les querelles partisanes. Désignant le chef du Kremlin comme responsable des piratages de ces derniers mois - "pas grand chose ne se passe en Russie sans l'aval de Vladimir Poutine" - le président américain est resté cependant évasif sur la nature de sa riposte à venir après les conclusions "unanimes" du renseignement américain visant Moscou.

Avant de quitter Washington pour ses dernières vacances présidentielles à Hawaï, le locataire de la Maison Blanche, calme et posé, a mis en garde Donald Trump, favorable à un rapprochement avec le président russe, l'exhortant à accepter une enquête "bipartite, indépendante" sur ces piratages. La Russie "est un pays plus petit, un pays plus faible" a lancé Barack Obama dans une formule qui devrait à coup sûr faire bondir son homologue russe. "Mais ils peuvent nous affecter si nous oublions qui nous sommes".

Vladimir Poutine peut nous affaiblir, comme il tente d'affaiblir l'Europe, si nous commençons à admettre l'idée qu'il est acceptable d'intimider la presse, ou d'enfermer les dissidents", a affirmé le président américain. Barack Obama a aussi révélé avoir demandé directement en septembre, en marge d'un sommet du G20 en Chine, à Vladimir Poutine de "cesser" les cyberattaques, au risque de "conséquences sérieuses s'il ne le faisait pas".

À lire aussi
Apple a lancé ce lundi 25 mars Apple Card, une carte numérique sans frais. Connecté
Apple Card : ce qu’il faut savoir sur la carte bancaire

Le recours à d'éventuelles sanctions contre des cadres du régime russe fait partie des options possibles pour l'exécutif américain. Il placerait Donald Trump dans une position difficile une fois au pouvoir : les supprimer d'un trait de plume nourrirait les accusations d'une trop grande proximité avec Moscou, une posture qui crée des remous au sein du parti républicain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Barack Obama Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786318697
États-Unis : Obama promet un "message clair" à Poutine et met Trump en garde
États-Unis : Obama promet un "message clair" à Poutine et met Trump en garde
Barack Obama a appelé Donald Trump à placer l'intérêt du pays avant les querelles partisanes.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-obama-promet-un-message-clair-a-poutine-et-met-trump-en-garde-7786318697
2016-12-17 05:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cx5dNp801DHvbWa57_JO6Q/330v220-2/online/image/2016/1115/7785781390_000-i3598.jpg