1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 : le candidat Jeb Bush s'en prend aux Asiatiques
1 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : le candidat Jeb Bush s'en prend aux Asiatiques

Jeb Bush a accusé lundi les Asiatiques de profiter du système américain qui offre la nationalité aux enfants nés sur le territoire.

Le candidat Jeb Bush à la parade du 4 juillet à Amherst (New Hampshire)
Le candidat Jeb Bush à la parade du 4 juillet à Amherst (New Hampshire)
Crédit : Kayana Szymczak / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Julien Quelen & AFP

La loi offrant la nationalité aux enfants nés sur le territoire américain continue d'occuper une place centrale dans le débat en vue des primaires pour la présidentielle de 2016 aux États-Unis. Concernant les "bébés d'ancrage", comme il les avait appelé lors d'une émission sur une radio conservatrice la semaine passée, Jeb Bush, candidat républicain, persiste et signe. 

Alors que le terme est qualifié d'"insultant" par les associations de soutien aux immigrés, et qu'Hilary Clinton s'est fendue d'un tweet cinglant pour le reprendre ("On les appelle des bébés", avait-elle écrit sur le réseau social), Jeb Bush a précisé sa pensée, maintenant toutefois l'utilisation de l'appellation qui selon lui n'aura pas d'incidence négative sur son électorat. "Ce dont je parlais était le cas spécifique de fraudes organisées, et c'est franchement davantage lié à des gens d'Asie venant dans notre pays, ayant un bébé et tirant avantage d'un concept noble comme le droit à la citoyenneté par la naissance", a-t-il déclaré lors d'un déplacement au Texas. 

En mars dernier, les autorités ont perquisitionné des dizaines de lieux à Los Angeles, suspectés d'héberger des "maternités de tourisme" pour des femmes chinoises enceintes, afin qu'elles obtiennent la nationalité américaine pour leurs enfants à naître. Certaines de ces femmes ont payé jusqu'à 50.000 dollars pour que leur bébé naisse sur le sol américain. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/