1 min de lecture États-Unis

États-Unis : la Maison Blanche placée en confinement après des tirs

Selon la protection de la présidence américaine, une personne "se serait infligée une blessure par arme à feu le long de la barrière nord de la Maison Blanche".

La Maison Blanche, à Washington
Crédit Image : AFP

La panique s'est emparée de la Maison Blanche ce samedi 3 mars. L'institution située à Washington a ainsi été placée en confinement après des coups de feu tirés à proximité de la présidence, a-t-on appris auprès des services de sécurité américains. 

Le compte Twitter du Secret Service, chargé de la protection de la présidence américaine a relayé l'incident. Il s'agirait d'une personne qui "se serait infligée une blessure par arme à feu le long de la barrière nord de la Maison Blanche". "Le personnel médical soigne la victime, un homme", ont-ils précisé dans un second tweet. 

Aucune autre victime n'est à déplorer, a ajouté le Secret Service, qui affirme que personne n'a été blessé par les coups de feu. La circulation aux abords de la Maison Blanche reste néanmoins très perturbée. Les chaînes de télévision américaines ont montré des voitures de police et des ambulances garées sur les lieux de l'incident et des policiers délimitant un périmètres de sécurité. 

Donald Trump absent pendant les faits

Au moment de l'incident, Donald Trump n'était pas sur place. Le président américain passe en effet le week-end dans sa résidence de Mar-a-Lago, située en Floride.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés