1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : l'ouragan Harvey, requalifié "tempête tropicale", fait un mort
2 min de lecture

États-Unis : l'ouragan Harvey, requalifié "tempête tropicale", fait un mort

La tempête a fait au moins un mort au Texas, ainsi qu'une douzaine de blessés légers. De graves inondations sont en cours.

Un arbre renversé par les vents violents pendant l'ouragan Harvey à Corpus Christi au Texas.
Un arbre renversé par les vents violents pendant l'ouragan Harvey à Corpus Christi au Texas.
Crédit : Nick Wagner/AP/SIPA
Benjamin Pierret & AFP

Harvey a fait au moins une première victime au Texas. Ce premier décès, confirmé par les autorités, est "une personne qui a été prise au piège dans l'incendie de sa maison pendant la tempête", a déclaré à la presse un haut responsable du comté d'Aransas, sur la côte texane. Il a également fait état d'au moins douze blessés légers, sans autre précision. 

Harvey, la tempête la plus puissante à frapper les États-Unis depuis 2005, a commencé samedi 26 août à provoquer des inondations "extrêmement graves" : "Il nous faudra des années pour nous remettre de ce désastre", a estimé le responsable de l'Agence fédérale des situations d'urgence Brock Long. Le Texas a été très violemment frappé. Le président américain Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle. Il a appelé samedi les équipes à "rester pleinement mobilisées" car les conséquences de Harvey vont se faire sentir lors des prochains jours, selon la Maison Blanche. 

Des inondations "extrêmement graves"

Après avoir accosté dans cet État du Sud vendredi vers 22 heures (5 heures du matin, heure française) en catégorie 4 (sur une échelle de 5), l'ouragan a été rétrogradé pour n'être plus qu'une tempête tropicale, avec des vents soufflant à 110 km/h, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC) samedi. Mais sa progression très lente, seulement 4 km/h, la rend très dangereuse car le déluge va continuer sur les mêmes régions pendant plusieurs jours.

"Des inondations extrêmement graves sont en cours", a prévenu le NHC. Selon le centre des ouragans, les pluies, pouvant atteindre jusqu'à 100 cm par endroits d'ici jeudi, provoqueront des "inondations catastrophiques et potentiellement mortelles".  

Un décor apocalyptique

À lire aussi

Interrogé par l'AFP, un Texan raconte que son habitation a été "secouée dans tous les sens", tandis qu'une autre évoque "la tempête la plus effrayante de toute (sa) vie" ; routes submergées par les flots, toitures de maisons envolées, panneaux de signalisation et lignes électrique à terre, branches d'arbres jonchant le sol... les stigmates de l'arrivée de Harvey étaient nombreux. "Des entreprises et des maisons ont été complètement détruites et, à coup sûr, un grand nombre de vies vont être perturbées de manière importante", a déclaré C.J. Wax, maire de Rockport, sur la chaîne de télévision MSNBC. 

Plusieurs évacuations ont eu lieu, notamment dans la ville côtière de Corpus Christi ou à Rosharon, au sud de Houston. La côte texane accueille près d'un tiers des capacités de raffinerie de pétrole des États-Unis et le Golfe du Mexique 20% de la production américaine ; selon un dernier pointage samedi à la mi-journée, 112 plateformes ont été évacuées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/