1 min de lecture États-Unis

États-Unis : John Kerry accuse la Chine et la Russie de "très probablement" lire ses emails

Le secrétaire d'État américain John Kerry a ouvertement déclaré que la Chine et la Russie lisaient "très probablement" ses emails.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry Crédit : JIM WATSON / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Les États-Unis ne seraient donc pas les seuls à espionner d'autres États. Lors d'un entretien à la télévision CBS qui doit être diffusé en intégralité mardi soir aux États-Unis, John Kerry a accusé la Chine et la Russie de "très probablement" lire ses emails. le secrétaire d'État américain a également ajouté que les deux pays avaient récemment porter atteinte aux intérêts de la première puissance mondiale. "La réponse est que c'est très probable. Ce n'est pas hors du domaine du possible et nous savons qu'ils ont attaqué un certain nombre d'intérêts américains au cours des derniers jours" a-t-il ainsi répondu au journaliste qui lui demandait si les Chinois et les Russes consultaient sa messagerie électronique. 

Alors qu'il a également prévenu pour brouiller les pistes que ses emails étaient rédigés en connaissance de cause, John Kerry a également déclaré que la question du piratage informatique serait prochainement abordée entre le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping. "C'est au programme des discussions entre le président Obama et le président Xi quand ils se rencontreront au septembre" à la maison Blanche dans le cadre d'une visite d'État. 

Au mois de juin dernier, alors que les médias américains pointaient du doigt la Chine concernant le dernier piratage massif connu aux États-Unis avec celui de données personnelles de quatre millions d'employés fédéraux, Pékin avait dénoncé des allégations "irresponsables et sans fondement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Chine Piratage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants